Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, dans le Grand-Est, en France et en Europe) > Communauté d’agglomération "Bar-le-Duc Sud Meuse"

  Articles populaires  
  Popularité 96 % : Le projet de Benoît Hamon  
  Popularité 96 % : Pour un égal accès à l’éducation pendant le confinement - 03/04/2020  
  Popularité 96 % : Pouvoir d’achat - Le Gouvernement se trompe de cible - 29 juillet 2022  
  Popularité 96 % : Communiqués : 13 septembre 2011  
  Popularité 96 % : Débat d’Orientation Budgétaire 2022 - Conseil Communautaire Meuse Grand Sud - 02 mars 2022  
  Popularité 96 % : L’Ukraine est envahie - rassemblement à Bar-le-Duc  
     

Débat d’Orientation Budgétaire 2022 - Conseil Communautaire Meuse Grand Sud - 02 mars 2022

Conseil Communautaire – Meuse Grand Sud du 02 mars 2022

Intervention de Mathias RAULOT lors du Débat d’Orientation Budgétaire 2022

Madame la Présidente, mes chers collègues,

Merci Monsieur Delvert pour votre présentation, nous constatons bien votre maîtrise de l’exercice développée par vos années de pratique. 

Je remercie l’ensemble des services qui ont élaboré ce document afin de nous donner une vision la plus claire de notre collectivité. 

Chers collègues, cela n’échappe à personne. Notre communauté fait face à des difficultés. Nous subissons de plein fouet les effets des différentes crises. Qu’elles soient sanitaires, économiques, sociales, démographiques, écologiques. Les effets de ces crises ne nous épargneront pas non plus dans l’avenir. La lecture et relecture des 90 pages de ce rapport, nous posent des interrogations.

Peut-on encore parler d’une gestion saine et rigoureuse ? En effet, la faiblesse de la Capacité d’Autofinancement initialement prévue, votre choix d’augmenter les impôts de manière régulière depuis 2017, l’augmentation non négligeable de 5.05 points concernant uniquement nos taux, montrent d’elle-même la fragilité de notre communauté et l’absence de vision de son développement. 

Ainsi ressortent dans les lignes de ce DOB, les habituelles formules : « réduire nos dépenses » traduites par le fait de réduire les services et « l’alignement de la fiscalité », c’est-à-dire son augmentation. 

Ces décisions :
- améliorent-elles la vie des habitants de Meuse Grand Sud ? 
- améliorent-elles la qualité des services rendus ? 
- prévoient-elles des dépenses d’investissement pour relancer l’activité dans le territoire ? 

La réponse est NON

Ces décisions permettent-elles une application concrète d’un projet fiable pour sortir notre communauté de sa routine, de son déclin ? 

Nous ne savons pas puisque vous ne nous présentez rien.

Comment pouvez-vous vous permettre d’aller demander, encore une fois, un effort supplémentaire aux habitants alors que nous subissons déjà une inflation forte, la hausse du carburant, la hausse des matières premières. 

La question fiscale pose nécessairement la question de votre stratégie financière à moyen terme.
Allons-nous continuer sur une hausse annuelle jusqu’à la fin de la mandature ? 

Nous retrouvons dans ce DOB des grands projets :
- le projet de la RN 135 est-il encore concevable au regard de son coût, passé de 40 à 79 millions d’euros ? Est-ce responsable d’engager une telle somme en cette période de crises ? Si l’État n’en veut pas, qui la prendra en charge ? Nous n’aurons pas la capacité de le faire. 
- concernant le schéma des sports ou celui de la culture, les coûts de construction et les coûts de fonctionnement seront difficilement supportables.

Pour que nous sachions bien les projets engagés, pouvez-vous nous dire clairement quels sont les dossiers de DETR/DSIl qui ont été déposés ? 

Ces constats nous amènent à nous interroger sur le niveau d’endettement de notre collectivité :
- à quel niveau pensez-vous porter l’endettement ? 
- quel serait un niveau raisonnable d’endettement pour permettre de développer notre territoire sans compromettre les capacités de développement futur ? 

Au final, à la lecture de ses 90 pages : quelle est la volonté politique de notre assemblée pour le territoire ? 

Dans quelle mesure votre politique, votre ligne directrice, sert le territoire dans son intégralité ? 

Je vais prendre un exemple précis, avec le contexte géopolitique et la crise écologique : le coût de l’énergie nous impose de prendre un tournant, que va faire notre territoire ? 
Il est temps d’investir dans une économie décarbonée. La future DSP transport devra marquer une ambition forte. 

Quelle est votre initiative pour rendre les transports plus écologiques ? Ce qui je le rappelle est imposé au transporteur par la Loi d’Orientation des Mobilités, dont l’objectif est à l’horizon 2025 une flotte à 100% faible émission. Comptez-vous prendre ce virage ? Comment développerez-vous les transports pour les rendre accessibles à l’ensemble des habitants de Meuse Grand Sud ? 
Certes, cela aura un coût, mais ce sera probablement un gain dans le futur et un réel potentiel de développement et d’attractivité. 

La ligne politique de notre agglomération ne peut pas se définir avec des rêves énoncés dans des réunions publiques barisiennes de regrouper musée, médiathèque et le CIM, comme vous l’avez fait lors de la réunion publique à la Côte Ste Catherine. 

Elle ne peut se faire non plus par un vague projet de transfert de la compétence scolaire, comme vous l’avez esquissé au dernier conseil municipal. Encore moins au moment où vous projetez de fermer des écoles de quartier de Bar-le-Duc pour reconstruire une seule école. 
Nous aurions tous le sentiment autour de cette table que la CA paie l’équipement de Bar-le-Duc ? 

Les nombreuses questions qui sont posées ici, d’ordre technique et politique, nous autorisent à penser que ce budget n’est pas adapté à la population d’aujourd’hui, mais sur le mirage d’une population qui augmente.

Au lieu d’adapter notre territoire à Cigéo, de vouloir vivre au-dessus de nos moyens, nous ferions mieux de l’adapter à nos habitants, pour répondre à leurs besoins et pour créer les conditions de vie favorables à nos enfants et petits-enfants. 

Mes chers collègues je pose maintenant une dernière interrogation. 
Monsieur Delvert en commission jeudi, vos premières phrases ont été que ce DOB suivait la même ligne droite que celle des années passées. Vous avez poursuivi en déclarant que nous allons dans une impasse. Alors ma dernière question est la suivante : ne vaudrait-il pas mieux changer de voie ? 

Je vous remercie de votre attention.



  Derniers articles  
  4/08/2022 : Pouvoir d’achat - Le Gouvernement se trompe de cible - 29 juillet 2022  
  11/07/2022 : Olivier Faure au nom de la NUPES  
  22/03/2022 : Conférence "Cigé-eau" autour de la problématique de l’eau à Bure - 26 mars 2022  
  7/03/2022 : Débat d’Orientation Budgétaire 2022 - Conseil Communautaire Meuse Grand Sud - 02 mars 2022  
  3/03/2022 : L’Ukraine est envahie - rassemblement à Bar-le-Duc  
  3/03/2022 : L’Ukraine est envahie - rassemblement à Verdun  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET