Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2005 > Séance du 22 mars 2005

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Un budget pour les riches, un contre-budget pour tous - 18/10/2017  
  Popularité 100 % : François Hollande à Toulon - 18/08/2007  
  Popularité 100 % : AVIS AUX ALD ..... 10/06/2007  
  Popularité 100 % : Evolution du marché du travail - conjoncture lorraine fin décembre 2005  
  Popularité 100 % : le 7 février 2006 : projet de loi sur l’immigration  
  Popularité 100 % : PS Actualité - 04/12/2006  
     

Séance du 22 mars 2005

Liste des articles
mercredi 30 août 2006
Suppression de postes d’enseignants - JP - 22/03/2005

Je tiens à revenir sur les suppressions de postes d’enseignants décidées par le Gouvernement le Ministre de l’Education Nationale.

A la dernière séance, nous avons, unanimement, émis une motion pour demander à L’État un moratoire de trois ans sur toute décision de réduction de postes ou de fermeture d’établissements dans le premier et le second degrés.

Or, je constate, comme vous, que M. l’Inspecteur d’Académie a entériné toutes les suppressions envisagées, malgré un vote défavorable du CDEN et malgré la déclaration du Premier Ministre au Sénat le 18 février.

document (HTML)
 
mercredi 30 août 2006
Labo de Bure - RC - 22/03/2005

Ces temps derniers, plusieurs médias (presse écrite, radios, télévision) nous ont rappelé la question " Que faire des déchets nucléaires ? " et le labo de Bure.

La publication du dernier rapport de la Commission Nationale d’Evaluation N° 10 de juin 2004 présenté au CLIS du 13 octobre 2004, d’une part,

L’intervention de Monsieur Christian Bataille le 1er mars dernier, d’autre part,

Enfin, les informations auxquelles je viens de faire de faire référence,

Tout va dans le même sens.

document (HTML)
 
mercredi 30 août 2006
Développement des biocarburants - JP - 22/03/2005

Le vœu que j’ai présenté en séance le 19 octobre 2004 a fait l’objet d’un soutien unanime de l’Assemblée départementale et de commentaires favorables de Christian NAMY.

Je demandais, entre autres, le montant des Fonds publics octroyés au GIE Ethanol Protéines afin d’établir le projet éthanol qui se traduisait à l’époque par 130 emplois directs et 550 emplois indirects.

En l’absence de réponse, j’ai l’honneur de vous interroger à nouveau sur le total des fonds publics attribués, y compris pour les expérimentations de Soustons, qui se sont révélées positives sur la ligno-cellulose à partir du bois de taillis et de la paille.

document (HTML)
 
mercredi 30 août 2006
Eoliennes - Demande de retrait de l’amendement adopté par la commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale - JCS - 22/03/2005

Les 23 et 24 mars 2005, l’Assemblée Nationale se réunira pour discuter de la Loi d’Orientation sur l’Energie.

Un amendement adopté par la Commission des Affaires Economiques de l’Assemblée Nationale remet en cause le tarif d’achat par EDF de l’électricité produite par les parcs éoliens, dont la puissance n’excède pas 30 mégawatts.

Cette initiative menace dans son existence même la carte des éoliennes dans le département, où la puissance d’une éolienne est généralement de 2 mégawatts et celle d’une ferme éolienne de 12 mégawatts.

document (HTML)
 
mercredi 30 août 2006
Madine - demande de programme de financement sur 5 ans - AV - 22/03/2005

Dans le N° 90 de France Tourisme, un article est consacré à NONSARD et plus particulièrement à Madine.

Dans cet article, il est fait mention d’un investissement de 30 millions d’euros sur les 5 ans à venir.

Certes, une étude a été réalisée il y a quelques années ; des travaux ont été entrepris au printemps 2003. Le bilan de la saison 2003 présenté est positif mais avec l’effet canicule, il est difficile de se forger une idée précise.

document (HTML)
 
mercredi 30 août 2006
Organisation des examens et concours pour les candidats meusiens - RB - 22/03/2005

En 2004, l’organisation du baccalauréat du second degré du baccalauréat de technicien et des concours administratifs de catégorie B et C reposait sur un partage des tâches entre le Rectorat et les Inspections Académiques

Ce mode de fonctionnement faisait que les candidats meusiens à ces deux baccalauréats passaient l’ensemble des épreuves écrites et orales en Meuse. S’agissant des épreuves orales, la gestion de proximité permettait de tenir compte de l’éloignement des candidats. C’est ainsi que les candidats qui avaient des trajets importants n’étaient pas convoques en début de matinée, niais plutôt en début d’après-midi

Les candidats aux concours administratifs de catégorie B et C passaient les épreuves écrites en Meuse.

En 2005, la mise en œuvre de la " stratégie ministérielle de réforme " liée aux suppressions de postes administratifs a conduit le Rectorat à reconcentrer l’ensemble des tâches relatives à l’organisation de ces deux examens et concours.

document (HTML)
 
  Derniers articles  
  10/11/2017 : COP 23 : une étape transitoire, un enjeu politique majeur - 06 novembre 2017  
  10/11/2017 : Vie associative : des paroles aux actes - 10/11/2017  
  10/11/2017 : La transition énergétique ne doit pas attendre - 07/11/2017  
  10/11/2017 : Contrats aidés : le gouvernement s’entête et décrète un plan social massif - 06/11/2017  
  9/11/2017 : Conseil départemental de la Meuse - 16 novembre 2017  
  9/11/2017 : Conseil départemental de la Meuse - 19 octobre 2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET