Articles > Les élections > Elections (archives) > Election présidentielle 2007

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Documents divers  
  Popularité 69 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 66 % : Leur politique d’affaiblissement de l’Ecole publique - 26/08/2008  
  Popularité 66 % : Chômage en août 2008 : une forte hausse - 30/09/2008  
  Popularité 66 % : IUT : l’inquiétude générale - 10/12/2008  
  Popularité 66 % : Le Conseil des ministres des transports, télécommunications et énergie de l’Union européenne et la « directive Retour ». - 09/12/2008  
     

Bernard Kouchner "très ému" par "le geste" de Ségolène Royal vers François Bayrou

Bernard Kouchner "très ému" par "le geste" de Ségolène Royal vers François Bayrou

PARIS, 27 mars 2007 (AFP) - L’ancien ministre PS, Bernard Kouchner, s’est dit lundi "très ému" par "le geste" en direction de François Bayrou de Ségolène Royal qui s’est dite disponible pour "un débat ouvert et utile" avec le candidat UDF.

"Je pense que Michel Rocard doit aussi être content et plein de gens au parti socialiste aussi franchement", a déclaré sur France Inter/i-Télé M. Kouchner qui avait plaidé la semaine dernière, après Michel Rocard, en faveur d’une alliance entre François Bayrou et Ségolène Royal.

"Je ne sais pas ce que cela donnera mais voilà un geste que nous attendions. La porte s’ouvre. Maintenant, c’est à François Bayrou de ne pas la refermer. Mais François Bayrou ne la refermera pas", a-t-il poursuivi.

Avant l’annonce de la décision de Mme Royal "d’un débat ouvert et utile" avec M. Bayrou, M. Kouchner avait expliqué que la candidate PS avait "un rôle historique" à jouer "en changeant la gauche française" et en bâtissant la "social démocratie" qu’il appelle de ses voeux.
Pour lui, Mme Royal a ainsi "renversé la table" comme elle "en est capable".

Affirmant avoir voté le 22 avril en faveur de la candidate PS, il a estimé que venait de "s’esquisser une transformation" vers "une gauche social démocrate".

"Peut-être que cela ne marchera pas, mais ce serait formidable pour la France" que cela marche, a-t-il dit, ajoutant : "c’est un visage de la France qui me plaît".


Ségolène Royal disponible pour "un débat ouvert" avec Bayrou

VALENCE , 23 avr 2007 (AFP) - Ségolène Royal, candidate socialiste à la présidentielle, s’est déclarée, lundi à Valence, disponible pour "un débat ouvert et public" avec François Bayrou, sur la base de son pacte présidentiel.

"Je me déclare disponible pour parler de l’avenir de la France avec ceux qui pendant toute cette campagne ont souhaité le changement et la rénovation politique", a-t-elle affirmé devant la presse juste avant son premier meeting de deuxieme tour.

Mme Royal, qui a affirmé avoir téléphoné à M. Bayrou pour le prévenir de son initiative, a dit souhaiter "un débat ouvert sur les idées pour construire des convergences autour d’une volonté de rénovation sans arrière-pensée et sans a priori".

Selon la candidate, "la France a tout à gagner à l’ouverture des idées pour sortir des blocages d’un système dépassé". "C’est pourquoi je propose un dialogue public sur la base du pacte présidentiel portant sur la rénovation de la République, l’Etat impartial, le refus des tensions, l’appel au peuple francais pour la relance de l’Europe, les priorités éducative et écologique", a-t-elle ajouté.

Ségolène Royal a préconisé "un débat public, en toute clarté, en toute transparence et devant tout le monde". "J’attends une réponse. A M. Bayrou de dire s’il souhaite ce débat (...) Il est de ma responsabilité de femme de gauche de donner un signe à tous les électeurs qui ont voulu ce changement", a encore déclaré la candidate.

"Pour l’instant, ce n’est pas une alliance", a-t-elle précisé.


VALENCE, Drôme (Reuters) - Ségolène Royal propose un "dialogue ouvert et public" à François Bayrou sur les "valeurs" pour rechercher des "convergences" en vue du deuxième tour de l’élection présidentielle.

"Chacun doit prendre ses responsabilités pour savoir quelle France nous allons construire. Aujourd’hui je prends les miennes et je me déclare disponible pour parler de l’avenir de la France avec tous ceux qui (...) souhaitent le changement et la rénovation politique", a déclaré la candidate socialiste à la presse avant son premier meeting d’entre-deux tours à Valence.

La présidente de la région Poitou-Charentes a remercié les autres candidats de gauche d’avoir annoncé qu’ils la soutenaient pour le deuxième tour, mais "pour faire gagner la France il faut demander une autre dimension à notre rassemblement".

Cet appel s’adresse donc au président de l’UDF, "si François Bayrou souhaite cette main tendue et ce dialogue autour du pacte présidentiel".

Ségolène Royal a appelé à un débat "sans arrière-pensées, sans a priori" sur la rénovation de la vie politique, un Etat impartial, le "refus des tensions dans les villes et les quartiers" et "la relance de l’Europe".

Elle a précisé avoir laissé un message téléphonique à François Bayrou pour le prévenir "par politesse" de l’imminence de sa déclaration.



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET