Articles > A lire > Environnement et écologie > Développement durable

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Organisation du Conseil général - 03/04/2011  
  Popularité 28 % : Le Parti socialiste dénonce l’attitude du gouvernement dans la gestion du Fonds Européen Pêche - 30/01/2007  
  Popularité 28 % : Perquisition, conduite hier par l’IGPN dans les bureaux des Renseignements Généraux - 02/02/2007  
  Popularité 28 % : Nicolas Sarkozy et les post-fascistes italiens - 02/02/2007  
  Popularité 28 % : Affrontements violents cette nuit aux Mureaux - 02/20/2007  
  Popularité 28 % : Inaction gouvernementale sur la desserte aérienne de l’outre-mer pendant 5 ans - 12/02/2007  
     

Les déchets déjà recyclés sont ceux que nous ne produisons pas ! - 09/12/2006

Les déchets déjà recyclés sont ceux que nous ne produisons pas !

Cette année, du 9 au 15 octobre, l’ADEME (Agence nationale de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et le Ministère de l’Ecologie organisaient la semaine de la réduction des déchets intitulée « Réduisons nos déchets, ça déborde ! ».

Quel en est donc l’intérêt ?

Même si le réflexe du tri et de la collecte sélective est aujourd’hui rentré dans nos habitudes de consommateur, les déchets continuent à coûter cher pour leur traitement à travers les filières de recyclage avec au préalable du transport routier (donc de l’énergie consommée) pour les acheminer sur le lieu de retraitement.

Par ailleurs, tous nos déchets ne sont pas recyclables, aussi cette partie résiduelle est brûlée dans un incinérateur ; ainsi, il reste toujours des déchets ultimes qui seront transportés (encore de l’énergie consommée) puis stockés dans des centres d’enfouissement techniques. Camion après camion, ces décharges se remplissent et il faudra trouver, le moment venu, de nouveaux lieux de stockage.

Mais comment réduire le volume de ces déchets ?

C’est au consommateur d’agir et nous sommes tous des consommateurs ! C’est pourquoi l’ADEME nous invite à faire des choix au moment de nos achats : « refuser le sur-emballage, préférer par exemple le vrac et la découpe aux produits en barquettes, les grands conditionnements aux mini-portions, les concentrés ou encore les recharges ».

Cette réduction des déchets à la source permet de réduire le coût de la création des emballages, du transport des produits, puis du retraitement des déchets, que ceux-ci soient recyclables ou non. Notre attitude de résistance citoyenne amènera nécessairement les producteurs à modifier les modalités d’emballage.

Tous les transports nécessitent de l’énergie (pour l’instant d’origine fossile) avec production de gaz à effet de serre (et les conséquences sur le réchauffement climatique).

Alors, chiche ! on se mobilise pour réduire nos déchets ?

Pour en savoir plus, on peut visiter utilement le site internet Réduisons nos déchets, ça déborde !



  Derniers articles  
  21/10/2018 : Glyphosate : un gouvernement sous influence des lobbies - 19/10/2018  
  21/10/2018 : Les socialistes manifesteront dimanche contre les LGBTphobies - 19/10/2018  
  21/10/2018 : Disparition du journaliste Jamal Khashoggi : les culpabilités doivent être établies - 18/10/2018  
  15/10/2018 : Retrouvez les textes ! - 11/10/2018  
  15/10/2018 : Collomb : le clan Macron implose de l’Intérieur ! - 02/10/2018  
  15/10/2018 : 60 ans de la Ve République - 04/10/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET