Articles > A lire > Autre

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 62 % : Suppressions d’emplois dans le Pays d’ETAIN - JP - 30/03/2006  
  Popularité 61 % : Communiqués - 02 avril 2012  
  Popularité 61 % : Conférence de presse de François Hollande - 25/04/2012  
  Popularité 61 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc : ordre du jour - 18 avril 2013  
  Popularité 61 % : Les trois jours du logement - 19/09/2013  
     

Bureau des temps - 31/03/2006

Dans un département comme le nôtre, je suis persuadé qu’il n’y a que deux façons d’agir : soit accompagner automatiquement ce qui se fait depuis toujours et donc simplement accompagner le déclin, soit oser explorer de nouvelles pistes et briser la spirale du déclin.

Oser, c’est un des défis de la Dépêche meusienne qui ose ouvrir son édito à ceux qui l’acceptent pour lancer le débat et permettre l’expression et la réaction.

Et si on osait reprendre en Meuse, dans notre territoire rural, une idée urbaine : le bureau des temps. Les premiers à avoir lancé un bureau des temps sont Rennes, Paris, et Belfort. Aujourd’hui, plus que jamais, la question de l’articulation des différents temps (personnel, familial, professionnel, social, civique) constitue un enjeu pour la qualité de vie de chacun, pour l’égalité et la liberté de tous.

La tâche est ardue. L’évolution des modes de vie, qu’il s’agisse de l’urbanisation, de l’allongement de la durée de vie, de la mobilité croissante, de la généralisation du travail des femmes ou encore de la diversité des modes de travail favorisent la juxtaposition de rythmes souvent décalés. Le temps des uns n’est pas forcément celui des autres et de multiples contradictions apparaissent, selon la fonction et la position de chacun (citoyen, salarié ou employeur ou profession libérale, jeune ou moins jeune, femme ou homme, étudiant, actif, retraité ou chômeur), mais aussi selon les revenus.

Nous savons tous qu’aujourd’hui notre population évolue : ruraux d’origine, population du sillon lorrain, habitants de passage, familles,...

Réfléchissons tous ensemble à comment harmoniser en milieu rural : les horaires de travail, les horaires d’ouverture des commerces, des gardes d’enfants, des loisirs, des administrations, les horaires et les modes de transports. Allez, osons, tous ensemble.

Intellectuel, me direz-vous ? Fou ? Délirant ? Je ne sais pas. Innovant, j’en suis sûr ! Qu’en pensez-vous ?

Un édito est trop court pour décliner concrètement des propositions, mais je vous propose vraiment d’en débattre pour en explorer toutes les possibilités et se dire qu’en Meuse aussi chacun d’entre nous peut voir sa vie accompagnée, quelque soit son rythme.

Thibaut VILLEMIN
Vice président du Conseil régional de Lorraine



  Derniers articles  
  11/02/2018 : La Meuse abandonne sa ruralité - 01/2018  
  2/02/2018 : Logement : là encore, le gouvernement doit sortir du double langage - 30/01/2018  
  2/02/2018 : Le gouvernement doit sortir du double langage sur le #glyphosate - 28/01/2018  
  2/02/2018 : Fonction publique : le contre-sens et le mépris du gouvernement - 02/02/2018  
  31/01/2018 : Conseil municipal - 08 février 2018  
  1er/01/2018 : le Parti socialiste vous présente ses meilleurs voeux  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET