Articles > A lire > Enseignement & formation

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Organisation du Conseil général - 03/04/2011  
  Popularité 28 % : Le Parti socialiste dénonce l’attitude du gouvernement dans la gestion du Fonds Européen Pêche - 30/01/2007  
  Popularité 28 % : Perquisition, conduite hier par l’IGPN dans les bureaux des Renseignements Généraux - 02/02/2007  
  Popularité 28 % : Nicolas Sarkozy et les post-fascistes italiens - 02/02/2007  
  Popularité 28 % : Affrontements violents cette nuit aux Mureaux - 02/20/2007  
  Popularité 28 % : Inaction gouvernementale sur la desserte aérienne de l’outre-mer pendant 5 ans - 12/02/2007  
     

Parcoursup : une loterie qui renforce les inégalités sociales - 22/05/2018

Parcoursup : une loterie qui renforce les inégalités sociales

Communiqué du 22 mai 2018

  • Olivier FAURE,Premier secrétaire du Parti socialiste et Député de la 11ème circonscription de Seine-et-Marne (77)
  • Jean-Marc Germain, Secrétaire national à l’école, formation tout au long de la vie, culture et éducation populaire

Aujourd’hui, depuis 18 heures, près de 400 000 futurs bacheliers et étudiants se retrouvent sans réponse à leurs vœux. Cela représente environ 50 % des candidats inscrits à Parcoursup, la nouvelle plateforme d’accès à l’enseignement supérieur. Ce chiffre extrêmement préoccupant plonge des centaines de milliers de familles, parents et lycéens, dans l’attente angoissée et incertaine du résultat en pleine période de préparation du baccalauréat.

Le Parti socialiste partage leurs préoccupations et exige du gouvernement des réponses. Avec cette réforme, le gouvernement a suscité des attentes légitimes. Cette réforme, précipitée et sans moyens suffisants, ressemble à bien des égards à une gigantesque improvisation.

Cette sélection se fait dans une totale opacité, les critères différant d’une université à l’autre.

Avant, les étudiants choisissaient leur formation. Désormais, ce sont les formations qui choisissent leurs étudiants. Pour la première fois, l’obtention du baccalauréat n’est plus un passeport pour l’enseignement supérieur.

Le Parti socialiste dénonce l’abandon de l’ambition républicaine d’une université pour tous. La priorité n’est plus donnée à la démocratisation de l’enseignement supérieur. Parcoursup, loin de réduire les inégalités sociales, les renforce en opérant une rupture dans l’égalité républicaine entre les candidats à l’enseignement supérieur.

Le Parti socialiste déplore l’organisation de cette grande loterie à l’échelle nationale qui transforme le parcours de l’étudiant en parcours du combattant.



  Derniers articles  
  21/10/2018 : Glyphosate : un gouvernement sous influence des lobbies - 19/10/2018  
  21/10/2018 : Les socialistes manifesteront dimanche contre les LGBTphobies - 19/10/2018  
  21/10/2018 : Disparition du journaliste Jamal Khashoggi : les culpabilités doivent être établies - 18/10/2018  
  15/10/2018 : Retrouvez les textes ! - 11/10/2018  
  15/10/2018 : Collomb : le clan Macron implose de l’Intérieur ! - 02/10/2018  
  15/10/2018 : 60 ans de la Ve République - 04/10/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET