Articles > Les élections > Elections législatives - juin 2017 > 5 minutes pour convaincre

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Crise de l’élevage : un dialogue apaisé doit être privilégié, pour un soutien durable des filières agricoles - 21/07/2015  
  Popularité 100 % : Manger du cloné, c’est non : vive la diversité ! - 08/09/2015  
  Popularité 70 % : Intervention des élus de la minorité à propos de la motion délibération demandée par le Président du Conseil général - 31/01/2007  
  Popularité 64 % : Le Parti socialiste et HES appellent à la vigilance et la mobilisation contre l’homophobie - 07/10/2018  
  Popularité 64 % : SOS Méditerranée : réaction du Parti socialiste - 05/10/2018  
  Popularité 64 % : Loi ELAN : une régression sociale et environnementale - 04/10/2018  
     

5 minutes pour convaincre #15 - 02 juin 2017

À retenir aujourd’hui :

  • Donald Trump, par son choix de ne plus faire respecter les Accords de Paris aux Etats-Unis, met en danger l’avenir de notre planète, notre avenir à tous. 250 millions de réfugiés climatiques, 100 millions de personnes qui basculeraient dans l’extrême pauvreté, jusqu’à 600 millions de personnes souffrant de malnutrition : voilà ce que nous laisserons aux générations futures si rien n’est fait.
  • Les Accords de Paris ont été arrachés de haute lutte par le gouvernement socialiste lors du précédent quinquennat. Un texte ambitieux à la hauteur de l’urgence climatique.
  • Le nouveau Président de la République a sur les épaules une grande responsabilité. 
  • Dans la négociation qui s’ouvre, les socialistes seront vigilants, et même intransigeants, sur la position de la France, son ambition et ses résultats.

Le chiffre du jour : 250 millions
C’est le nombre de réfugiés climatiques que le monde comptera en 2050 si le réchauffement climatique n’est pas contenu, selon un rapport de l’ONU de 2012.

Ce que nous attendons du Président  
Nous serons attentifs au niveau d’exigence que le président et son ministre de la Transition écologique et solidaire donneront aux débats à venir si le Président Trump décidait de violer le droit international en n’appliquant pas les Accords de Paris, alors qu’ils ont été ratifiés par son prédécesseur.

  • Consacrée par les Accords de Paris, grâce aux socialistes, la voix de la France a été déterminante dans la lutte contre le dérèglement climatique à l’échelle mondiale. Cette place doit demeurer la nôtre.
  • Dans ce contexte, la France doit agir au plus vite avec ses alliés européens mais aussi ses partenaires au sein de la communauté internationale pour relancer la bataille pour le climat.
    Ce que nous avons obtenu dans la lutte contre le changement climatique
    Les socialistes ont obtenu des 195 pays signataires de la COP 21 des objectifs et moyens ambitieux pour mener à bien la lutte contre le dérèglement climatique :
  • L’engagement de contenir à moins de 2°C le réchauffement climatique et de fixer à 1,5°C le réchauffement à la fin du siècle.
  • 100 milliards de dollars par an mobilisés jusqu’en 2025, date de renouvellement des objectifs chiffrés.
  • Des bilans tous les 5 ans de chaque pays pour porter l’ambition plus loin à chaque nouvelle étape.
  • Un accord universel et juridiquement contraignant. Les différentes obligations et verrous assurent face à des cas tels que celui que nous connaissons malheureusement aujourd’hui, sa stabilité.

Les socialistes agissent dans les territoires, pour les territoires
Fort de son expérience diplomatique à l’international, le Parti socialiste l’est également par son engagement dans les territoires :

Grâce à la loi Transition énergétique pour la croissance verte, promulguée en 2015, des appels à projets “Territoires à énergie positive” (TEPCV) ont été créés pour soutenir et renforcer les initiatives prises par les collectivités qui s’emploient à faire de leurs territoires des territoires d’excellence en matière de transition énergétiques et écologiques.

Sabine Buis, rapporteur de cette loi, est également députée de la 3ème circonscription de l’Ardèche. Son soutien direct auprès de la Ministre de l’Environnement de l’Energie et de la mer, ainsi que l’investissement des présidents de communautés de communes Pays Beaume Drobie et du Pays des Vans en Cévennes, ont permis à ces territoires ardéchois d’être lauréats d’un appel à projet TEPCV, renforçant leur plan d’action local de près de 800 000 euros de subventions.

Autant de fonds qu’ils investissent pour diminuer les dépenses énergétiques du bâtiment communal en instant une chaudière à bois, pour remplacer une chaudière à fuel datant de 1986. Ils comptent organiser des ramassages de bois en bord de rivière, une ressource naturelle locale inutilisée, pour le chauffage de personnes à faibles revenus. Ces subventions serviront aussi à acquérir des véhicules électriques à destination des communes. Autant d’investissements qui vont avoir un effet levier pour les artisans, les PME et associations locales.

Sabine Buis est la candidate du Parti socialiste pour les élections législatives de 2017.


Document(s) associé(s)

document (JPEG)

  Derniers articles  
  15/10/2018 : Retrouvez les textes ! - 11/10/2018  
  15/10/2018 : Collomb : le clan Macron implose de l’Intérieur ! - 02/10/2018  
  15/10/2018 : 60 ans de la Ve République - 04/10/2018  
  15/10/2018 : Loi ELAN : une régression sociale et environnementale - 04/10/2018  
  15/10/2018 : SOS Méditerranée : réaction du Parti socialiste - 05/10/2018  
  15/10/2018 : Le Parti socialiste et HES appellent à la vigilance et la mobilisation contre l’homophobie - 07/10/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET