Articles > A lire > International, exil & immigration > International

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : CESS - IUFM - CDDP - QJCS - 18/11/2010  
  Popularité 100 % : Brexit : le Royaume-Uni va redevenir une île - 24/06/2016  
  Popularité 100 % : Communiqué du Conseil fédéral du PS de la Meuse - 13 juin 2017  
  Popularité 100 % : Le 21 mars 2006 : « Mon banquier est un maquereau. Il accepte mon argent alors qu’il sait qu’il vient de la prostitution »  
  Popularité 100 % : Réunions publiques  
  Popularité 100 % : La Fête de la Rose socialiste en Meuse- 10/07/2016  
     

Hongrie de M. Orban : il est temps d’agir ! - 17/05/2017

Communiqué de presse du 17 mai 2017

Hongrie de M. Orban : il est temps d’agir !

Depuis 2010, M. Orban éloigne son pays de la démocratie, lentement mais sûrement. La liste des atteintes graves aux valeurs et aux lois européennes perpétrées par Viktor Orbán était déjà longue. Désormais, le dirigeant hongrois s’attaque aux universités, aux ONG, aux journalistes, à nouveau aux demandeurs d’asile, détenus à la frontière Sud avec la Serbie dans des conditions indignes et inhumaines, ainsi qu’à l’Union européenne.

Nous n’acceptons pas qu’une dictature s’installe en Europe.

C’est pourquoi les eurodéputés socialistes et radicaux ont pleinement soutenu une résolution qui appelle à, enfin, évaluer objectivement l’existence d’un risque clair de violation des valeurs de l’Union européenne par M. Orban. Il est temps d’activer l’article 7.1 du Traité et de prendre les mesures consécutives nécessaires.
Nous nous félicitons qu’enfin une partie de la droite ouvre les yeux et se soit décidée à voter avec nous cette résolution : lors du vote de la dernière résolution sur la situation en Hongrie, en décembre 2015, nous n’avions manqué que d’une petite dizaine de voix, les groupes de droite s’y étant majoritairement opposés.
Maintenant, rien n’empêche le Parlement européen d’enclencher l’activation de l’article 7.1. Il était temps : les citoyens hongrois ont besoin de l’Union européenne pour protéger leurs droits.

Le reste du PPE doit entendre ce signal, et exclure le FIDESZ de ses rangs. La démocratie et les droits fondamentaux ne sont pas à la carte, ils doivent s’appliquer partout, dans tous les Etats membres.



  Derniers articles  
  16/06/2017 : Conseil municipal - 20 juin 2017  
  13/06/2017 : Communiqué du Conseil fédéral du PS de la Meuse - 13 juin 2017  
  13/06/2017 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 22/06/2017  
  12/06/2017 : Elections législatives (Meuse) - résultats de la 2ème circonscription - 1er tour (juin 2017)  
  12/06/2017 : Elections législatives (Meuse) - résultats de la 1ère circonscription - 1er tour (juin 2017)  
  12/06/2017 : Élections législatives - communiqué du 12 juin 2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET