Articles > Les élections > Elections législatives - juin 2017 > 5 minutes pour convaincre

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Nicolas Sarkozy tombe le masque frontiste (Interview de Nicolas Sarkozy à Valeurs actuelles) - 05/08/2015  
  Popularité 93 % : HONG KONG - OMC : mettre le commerce au service du développement - 06/12/2005  
  Popularité 79 % : Déficit de la sécurité sociale : record historique pour le Gouvernement Raffarin ! - 27/04/2005  
  Popularité 79 % : Ordre du jour des 08 & 09 juillet 2009  
  Popularité 79 % : Primaires : 21 septembre 2011  
  Popularité 79 % : le 9 juin 2006 : le niveau du déficit du régime général de la sécurité sociale fin 2006  
     

5 minutes pour convaincre #6 - 22/05/2017

À retenir aujourd’hui :

  • Avec la nomination de l’ancien directeur général adjoint du Medef, Antoine Foucher, comme directeur cabinet de la nouvelle ministre du Travail, Muriel Pénicaud, le Medef semble être le grand gagnant de ce début de quinquennat. Il l’est triplement puisque : ce sont ses hommes qui sont placés aux postes clés, sa méthode de non négociation qui devrait être appliquée et ses positions qui sont défendues par le gouvernement. Le message se veut ainsi clair sur l’orientation du gouvernement. 
  • Le passif de la nouvelle ministre, Madame Pénicaud, en tant que DRH du groupe Danone de 2008 à 2013, n’est pas rassurant. Elle a non seulement piloté un plan de 900 suppressions d’emplois, dont 200 en France, mais elle a également remis en question de nombreux droits des salariés du groupe !
  • Face au triumvirat de droite Philippe-Le Maire-Darmanin, qui va mener une politique économique et sociale de droite dure, il faut un contrepoids à l’Assemblée nationale : il faut des députés socialistes pour défendre les valeurs de justice sociale. Il faut des députés socialistes pour être à l’écoute des Français.
  • On ne peut pas laisser les mains libres à un pouvoir qui veut passer en force avec des ordonnances pour réformer le code du travail, faire des coupes claires dans la Fonction publique et casser les services publics.

Le chiffre du jour : 179% du PIB
C’est le montant de la dette grecque. La balle est désormais dans le camp des créanciers d’un pays affaibli par des plans d’austérité à répétition. De la situation grecque dépend en grande partie le visage que nous donnerons à l’Europe.

Ce que nous voulons pour la France  : défendre les acquis sociaux, renforcer
les droits des travailleurs.
Protéger tous les travailleurs, renforcer les protections, ouvrir de nouveaux droits :

  • En renforçant la prime d’Activité de 50%, un droit nouveau créé par les socialistes en 2016.
  • En donnant l’Assurance Chômage à tous pour protéger des accidents de la vie.
  • En renforçant la sécurité sociale professionnelle avec un volet revenu de 800€ minimum au CPA .
  • En prolongeant la réforme du RSI pour plus de lisibilité et des cotisations fixées sur les revenus réels.
  • En faisant de la souffrance au travail une Grande Cause Nationale.
  • En assurant l’égalité salariale entre les femmes et les hommes en entreprise. 

Être les remparts contre tout recul des droits des salariés, en défendant le dialogue social :

  • Refus du recours aux ordonnances, une méthode brutale et inadaptée.
  • Exigence du respect des partenaires sociaux et du Parlement dans le processus de réforme.
  • Défense du maintien du compte pénibilité, mis en péril par le nouveau gouvernement. 
  • Sanctuarisation des droits de chacun à la retraite en prenant en compte les carrières longues, remises en cause dans le système à points du nouveau gouvernement.

Ce que le gouvernement nous prépare :
le recul des droits des travailleurs, sans concertation, unilatéralement par ordonnances
« Libérer les entreprises » au détriment des travailleurs par :

  • La casse des 35h.
  • Le plafonnement des indemnités prud’homales.
  • La remise en cause du Compte Pénibilité ce qui revient à nier la souffrance au travail.
  • La mise au pas des syndicats et la mise à bas du paritarisme.


  Derniers articles  
  18/10/2017 : Un budget pour les riches, un contre-budget pour tous - 18/10/2017  
  25/09/2017 : Le logement social paie la facture de la rigueur… - 20/09/2017  
  25/09/2017 : Sénatoriales - point presse du Parti socialiste - 24/09/2017  
  25/09/2017 : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  25/09/2017 : Pour les emplois aidés, le compte n’y est pas et c’est la double peine - 25/09/2017  
  24/09/2017 : Elections sénatoriales 2017 (résultats)  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET