Articles > Les élections > Elections législatives - juin 2017

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Les socialistes participent à la journée de défense des services publics - 06/02/2007  
  Popularité 100 % : Alcatel-Lucent : quand la course au profit met en péril l’entreprise -27/02/2007  
  Popularité 100 % : Fiscalité locale : rétablir la vérité pour s’opposer à la droite et soutenir nos élus - 17/02/2005  
  Popularité 100 % : Le Parti socialiste salue la mémoire d’Arnaud MARTY-LAVAUZELLE - 14/02/2007  
  Popularité 100 % : Marché du travail en Meuse - janvier 2005  
  Popularité 100 % : Enquête de l’Insee sur l’emploi en 2005 : une réalité alarmante - 25/03/2006  
     

Pour une majorité de coalition - 24/05/2017

Mathieu Klein pour « une majorité de coalition »

Mathieu Klein appelle à voter « efficace ». (Photo ER)

Mathieu Klein se définit comme social-démocrate, européen et réformiste. C’est dans cet esprit que le président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle - et secrétaire national du PS pour le Grand Est - vient de cosigner, avec une douzaine d’autres jeunes personnalités et élus socialistes (Najat Vallaud-Belkacem, Johanna Rolland, maire de Nantes, Nathalie Appéré, maire de Rennes), une tribune dans « Libération ». « Le PS qui connaît une crise profonde, doit être repensé du sous-sol au grenier », estime Mathieu Klein,

« Je suis dans une logique constructive », ajoute-t-il en rappelant qu’il « n’a jamais critiqué Macron pendant la campagne, y compris du premier tour ».

Il croit toujours au « clivage gauche droite, même s’il faut aussi repenser les clivages ». Il « ne croit pas au parti unique », et plaide pour que le PS soit « capable de construire une coalition quand c’est nécessaire, comme on sait déjà le faire pour nos territoires ». Mais « le pays a besoin de députés PS, j’appelle les électeurs de gauche à voter efficace dès le premier tour, l’enjeu est déterminant compte tenu du nombre de candidats et de la participation annoncée à la baisse ».

Interrogé sur la situation singulière dans la 6e circonscription de Meurthe-et-Moselle, où aucun candidat n’a été investi par LRM, Mathieu Klein répond que les deux candidates se revendiquant de la majorité présidentielle mènent « des aventures individuelles ». Il vise ainsi Hélène Rossinot et Rachel Thomas. « Une clarification s’imposera après les législatives », concernant la seconde, conseillère régionale PS.
Ph. R.


Document(s) associé(s)

Pour une majorité de coalition (JPEG)

  Derniers articles  
  13/08/2017 : Jour du dépassement : les socialistes demandent des moyens garantis pour la transition écologique - 02/08/2017  
  13/08/2017 : La fausse route du gouvernement Philippe - 30/07/2017  
  13/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Le Parti socialiste salue la mémoire de Jeanne Moreau - 08/2017  
  3/08/2017 : Le Gouvernement tourne le dos aux quartiers prioritaires - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET