Articles > Les élections > Elections législatives - juin 2017 > 5 minutes pour convaincre

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Viticulture : le gouvernement doit passer à l’acte ! - 23/03/2006  
  Popularité 98 % : les cantons renouvelables en 2008  
  Popularité 74 % : Résultats 2ème tour Meuse - 13/12/2015  
  Popularité 71 % : EMPLOI : avec Madame Le Pen, les travailleurs ne seront pas protégés - 01/05/2017  
  Popularité 71 % : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 1er décembre 2016  
  Popularité 63 % : Nouvelle carte intercommunale (Meuse) - 01/01/2017  
     

5 minutes pour convaincre #3 - 18 mai 2017

À retenir aujourd’hui :

Le gouvernement d’Edouard Philippe est la preuve que seul le vote socialiste permettra de répondre au besoin de gauche et à l’exigence de justice sociale qui s’est exprimée dans notre pays.
Avec Bruno Le Maire et Gerald Darmanin à Bercy l’économie sera bien de droite « et en même temps » de droite dans le gouvernement d’Edouard Philippe. C’est à eux qu’il reviendra de supprimer l’ISF pour les très riches et d’augmenter la CSG, de diminuer la protection des salariés et de supprimer les postes de fonctionnaires.
L’engagement de créer un ministère plein et entier des droits des femmes n’a pas été tenu. Le logement, le commerce, la jeunesse, la politique de la ville ont disparu du dispositif gouvernemental. L’éducation est reléguée au 11e rang de l’ordre protocolaire. Comment faut-il interpréter ces choix ?
Il s’était engagé à respecter la parité, ce qu’il a fait, mais les principaux postes régaliens (Intérieur, Affaires étrangères, Justice) sont réservés à des hommes.
La nomination de Nicolas Hulot ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt de technocrates. Entre Ushuaia et Areva, Edouard Philippe va devoir choisir.

Le chiffre du jour : 100.000

C’est le nombre d’immatriculations de véhicules 100% électriques (hors modèles hybrides donc). La France est devenue fin 2016 le premier pays européen à atteindre un tel parc de « véhicules zéro émission ». Le bonus pour l’achat d’un véhicule électrique peut atteindre 10 000 euros, une mesure de la loi sur la transition énergétique de 2015.
Nos lignes rouges pour la France :
Pour les socialistes, la transition écologique est un enjeu majeur. Nous continuerons de nous battre pour qu’elle soit réellement mise en oeuvre. La nomination de Nicolas Hulot doit être plus qu’un signal et avoir des traductions concrètes.

A Nicolas Hulot, nous demandons d’être vigilant :
- à la mise en oeuvre de la loi de transition énergétique que les socialistes ont portée, et en particulier au rééquilibrage du mix énergétique en faveur des énergies renouvelables ;
- à l’application de l’Accord de Paris pour le climat issu de la COP 21 auquel Nicolas Hulot a pris une large part et que les socialistes ont défendu et fait adopter lorsqu’ils étaient au gouvernement ;
- à la rénovation thermique massive des logements et des bâtiments publics, indispensable à la lutte contre le changement climatique ;
- à la concrétisation de la loi de reconquête de la biodiversité et notamment à la pérennisation de l’Agence de la biodiversité présidée par Hubert Reeves ;
- à la poursuite de la rénovation du dialogue environnemental engagée par les socialistes afin que les processus de concertation soient garantis et les enjeux environnementaux mieux pris en compte dans tous les grands projets d’aménagement ;
- à la promotion de l’économie circulaire comme modèle de développement économique créateur d’emplois, soucieux de limiter le gaspillage et respectueux de l’environnement ;

Pour 2017, nous mènerons le combat :

- pour faire interdire les perturbateurs endocriniens et les pesticides ;
- pour faire reculer la pollution de l’air qui tue chaque année plus de 40 000 personnes en France ;
- pour que les économies d’énergie soient une priorité, parce qu’elles sont bonnes pour le pouvoir d’achat et pour le climat ;
- pour le développement des énergies renouvelables et en particulier les énergies marines ;
- pour faire de la santé environnementale une priorité des politiques publiques
Le renouvellement c’est nous !

La parité ne peut être qu’un simple souhait, c’est un engagement.
- Qui a formé le premier gouvernement français paritaire ?
- Qui a permis la parité au sein des conseils départementaux grâce à l’introduction des binômes paritaires ?
- Qui a alourdi considérablement les pénalités pour les partis politiques qui ne respecteraient pas la parité aux élections législatives ?

Certainement pas la droite, qui a préféré payer depuis 2012 4 millions d’euros par an et pourrait en payer le double si elle ne respecte pas mieux le principe de parité en 2017, ce qui semble mal engagé.
Qui a instauré une loi sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, une loi touchant à l’égalité professionnelle, à la lutte contre les stéréotypes sexistes et visant à favoriser l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux ?
Les socialistes depuis 2012 s’engagent pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, que seules des politiques incitatives et contraignantes peuvent construire.
Une bataille que le nouveau Premier ministre, Edouard Philippe, n’a pas voulu mener. Parce qu’il n’y porte pas d’intérêt ou parce qu’il est contre ?
Il a en tous les cas voté contre tous les textes sur l’égalité femme/homme.

De nouveaux visages : dans la 2 circonscription de l’Aveyron, Sarah Vidal, candidate pour la première fois représentera le Parti socialiste dans une circonscription dirigée par une femme depuis 2007 ; Marie-Lou Marcel qui a préféré ne pas être candidate à sa succession laisse ainsi ouverte l’opportunité du renouvellement.



  Derniers articles  
  11/09/2017 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 21/09/2017  
  6/09/2017 : Rentrée 2017 : Monsieur le Ministre, effacer n’est pas progresser ! - 04/09/2017  
  6/09/2017 : Lettre d’un Maire à Emmanuel Macron - 06/09/2017  
  6/09/2017 : Manifestation du 12 septembre : position du Parti socialiste - 05/09/2017  
  29/08/2017 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 22/06/2017  
  29/08/2017 : Adresse des élus socialistes au Président de la République - 29/08/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET