Articles > Les élections > Election présidentielle - 05/2017

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Réforme territoriale - nouveaux cantons  
  Popularité 50 % : Est Républicain - 20/02/2008  
  Popularité 45 % : Organisation du Conseil général - 03/04/2011  
  Popularité 44 % : Projet de loi de santé : évolutions et avancées concrètes - 10/03/2015  
  Popularité 43 % : Jean THOUVENIN, Bar-le-Duc, retraité SNCF, ancien combattant volontaire  
  Popularité 43 % : Est Républicain - 24/02/2008  
     

ECOLE : Madame Le Pen prépare l’école de la revanche et du tri social - 02/05/2017

FACE AU FN > L’ARGU DU JOUR - Chaque jour, un argumentaire pour faire barrage à la candidate de l’extrême-droite.

5. ECOLE : Madame Le Pen prépare l’école de la revanche et du tri social

L’enjeu
Permettre à tous les élèves de réussir leur scolarité, d’y acquérir un socle commun de connaissance, de compétences et de culture et former de futur-e-s citoyen-nne-s.

Ce qu’elle propose pour nous séduire
Réserver la moitié du temps d’enseignement à l’apprentissage du français, rétablir l’autorité du maître, revenir sur le réforme des rythmes scolaires, rétablir l’égalité des chances par la méritocratie républicaine, rétablir la sélection à l’entrée de l’université.

Pourquoi c’est du vent
1) Parce que l’école ne serait pas une priorité. Parmi les 144 engagements de Madame Le Pen, seules 7 mesures concernent l’école. Elles apparaissent d’ailleurs très loin dans son programme, reléguées aux propositions 101 à 107. Dans son plan d’action des 2 premiers mois, aucune mesure ne concerne l’école.

2) Parce que ce serait une école au rabais. Dans l’école primaire de Madame Le Pen, les langues vivantes, les enseignements artistiques ne font pas partie des fondamentaux. Ils n’auront donc aucune place.

3) Parce que ce serait l’école des inégalités. Quand Madame Le Pen évoque l’égalité des chances, elle veut en réalité que les établissements Rep et Rep+ disposent des mêmes moyens que les autres. Avec elle, ce serait la fin de l’éducation prioritaire qui permet de corriger l’impact des déterminismes sociaux, culturels et territoriaux dans le parcours scolaire des élèves.

4) Parce que ce serait l’école du tri social. Dès la classe de 4ème, Madame le Pen veut orienter les moins bons élèves vers l’apprentissage – qui seront très majoritairement ceux des milieux populaires, que l’on privera de deux années d’enseignement au collège. Et pour les autres, Madame le Pen promet d’instaurer une sélection à l’entrée de l’université.

5) Parce que ce serait l’école de l’identité. Quand Madame Le Pen veut imposer le port de l’uniforme à l’école, elle vise l’uniformité des esprits. Quand elle défend l’assimilation, elle s’oppose à l’école de l’émancipation. Quand elle fait la promotion d’un roman national, elle manipule la vérité historique à des fins de propagande.

6) Parce que ce serait une école tournée vers le passé. A aucun moment, Madame Le Pen n’évoque une école qui prépare l’avenir : l’enjeu des langues vivantes, du numérique, de l’apprentissage de la coopération, du faire et apprendre ensemble, essentiels dans le monde d’aujourd’hui. Marine Le Pen défend une école coulée dans le formol des années 1950 et des mesures qui sentent la naphtaline : notations, uniformes, autorité du maitre, cours magistral…



  Derniers articles  
  24/07/2017 : Conférence des territoires : les collectivités à la diète - 23/07/2017  
  21/07/2017 : Le Parti socialiste partage les inquiétudes légitimes des associations - 21/07/2017  
  21/07/2017 : Le Parti socialiste déplore la fébrilité qui semble avoir saisi l’exécutif - 21/07/2017  
  12/07/2017 : Halte à l’obsolescence programmée ! - 04/07/2017  
  12/07/2017 : CETA, TAFTA et maintenant… JEFTA ! - 06/07/2017  
  12/07/2017 : Plan climat : il faut passer rapidement des paroles aux actes - 06/07/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET