Articles > Les élections > Election présidentielle - 05/2017

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Suppressions d’emplois dans le Pays d’ETAIN - JP - 30/03/2006  
  Popularité 98 % : le 22 juin 2006 : il n’y a pas dans cet hémicycle des courageux et des lâches  
  Popularité 98 % : le 23 juin 2006 : Le service public doit apporter les formations professionnelles  
  Popularité 97 % : Les statuts  
  Popularité 96 % : Organisation de la Fédération du Parti socialiste  
  Popularité 86 % : Meuse : carte des cantons  
     

LE RETOUR AU FRANC : les prix en forte hausse, la valeur de l’épargne en baisse - 28/04/2017

FACE AU FN > L’ARGU DU JOUR - Chaque jour, un argumentaire pour faire barrage à la candidate de l’extrême-droite.

2. LE RETOUR AU FRANC : les prix en forte hausse, la valeur de l’épargne en baisse

L’enjeu : Le soutien à l’économie et à la souveraineté nationale.

Ce qu’elle propose pour nous séduire
Madame Le Pen fait de la sortie de l’Euro et de l’Europe le point central de son programme (proposition 1) au nom « de la restitution de la souveraineté au peuple français ». Pour y parvenir, elle veut engager une négociation avec les partenaires européens et un référendum.

Pourquoi c’est du vent
1) Elle veut nous faire croire que l’Euro est responsable de tous nos maux. Mais, d’après de très nombreuses études, la monnaie unique n’apparaît pas être responsable ni d’un ralentissement de la croissance, ni d’une perte de pouvoir d’achat, ni d’un déficit de compétitivité.

2) Les trois quarts des Français sont opposés à la sortie de l’Euro.

3) Madame Le Pen condamne la 5ème puissance mondiale à l’isolement : aucun autre pays n’a demandé à sortir de l’euro pour revenir à sa monnaie nationale. Sa solution est un délire solitaire !

4) Le retour au Franc provoquera une forte dévaluation de la monnaie : le coût de nos importations augmentera considérablement et amputera le pouvoir d’achat de tous les Français. Le prix des biens et services subira une très forte inflation. Le revenu d’une personne au SMIC devrait diminuer de 12%.

5) Un retour au franc aurait pour effet de déprécier l’épargne des Français et notamment celle placée en assurance-vie. L’hyperinflation ferait fondre la valeur de notre patrimoine.

6) Un retour au franc appauvrira d’abord ceux que le FN prétend protéger : les Français qui consacrent le plus de revenus à leur consommation sont les plus pauvres. L’augmentation des prix, ce sont eux qui la paieront le plus cher.
7) Madame Le Pen voit le retour au franc comme un retour à la souveraineté : c’est plutôt un aller-simple vers l’appauvrissement.



  Derniers articles  
  24/02/2018 : SYRIE : Urgence internationale : les lignes rouges sont franchies depuis trop longtemps - 20/02/2018  
  24/02/2018 : Asile-immigration : un projet de loi qui sacrifie la dignité ne peut être efficace ni équilibré - 24/02/2018  
  24/02/2018 : Tracer le sillon d’un modèle agricole qui concilie santé et environnement en assurant un juste revenu aux agriculteurs et à leurs familles - 24/02/2018  
  11/02/2018 : La Meuse abandonne sa ruralité - 01/2018  
  2/02/2018 : Logement : là encore, le gouvernement doit sortir du double langage - 30/01/2018  
  2/02/2018 : Le gouvernement doit sortir du double langage sur le #glyphosate - 28/01/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET