Articles > Ce que ferait la Droite à partir de 2017

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Les socialistes participent à la journée de défense des services publics - 06/02/2007  
  Popularité 100 % : Alcatel-Lucent : quand la course au profit met en péril l’entreprise -27/02/2007  
  Popularité 100 % : Fiscalité locale : rétablir la vérité pour s’opposer à la droite et soutenir nos élus - 17/02/2005  
  Popularité 100 % : Le Parti socialiste salue la mémoire d’Arnaud MARTY-LAVAUZELLE - 14/02/2007  
  Popularité 100 % : Marché du travail en Meuse - janvier 2005  
  Popularité 100 % : Enquête de l’Insee sur l’emploi en 2005 : une réalité alarmante - 25/03/2006  
     

Quelques exemples de ce que la droite compte mettre en place - 03/12/2016

Quelques exemples de ce que la droite compte mettre en place

03 décembre 2016

TEMPS DE TRAVAIL : La droite veut revenir sur les 35 heures. Francois Fillon veut même ne conserver que la limite légale européenne de 48 heures par semaine, en renvoyant la négociation sur le temps de travail aux entreprises.
Pour les Français cela veut dire travailler plus pour gagner moins, vu qu’il n’y aurait plus d’heures supplémentaires au-delà des 35 heures.
Et pour la retraite, il faudra désormais attendre ses 65 ans !

FONCTION PUBLIQUE : Les deux finalistes de la primaire ne se distinguaient que sur l’ampleur de la saignée. François Fillon remporte la palme, en proposant 500.000 suppressions de postes.
Concrètement cela veut dire moins de policiers, moins de soignants dans les hôpitaux, moins d’enseignants, moins de services publics dans les campagnes...

FISCALITE : Toujours la même rengaine, toujours plus pour les nantis. En vrac, la droite propose de supprimer l’ISF, de diminuer la fiscalité sur le patrimoine, de réduire les taxes sur la succession...
En résumé, épargner davantage les plus riches, tandis que les plus pauvres et les classes moyennes trinqueront.
Car si l’impôt sur les revenus ne sera pas diminué, la droite n’oubliera pas d’augmenter la TVA qui, elle, est payée par tout le monde et notamment les plus pauvres.

CHOMEURS : Pour la droite, les demandeurs d’emploi sont responsables de leur situation et il convient donc de les faire payer.
Elle propose donc la dégressivité des allocations dès 12 mois. Ce qui va pénaliser en premier lieu les chômeurs de longue durée, donc les plus fragiles. Le montant moyen de l’allocation chômage étant de 1.058 euros, la dégressivité ferait passer de nombreux chômeurs sous le seuil de pauvreté.
Les pays européens qui l’appliquent déjà n’ont pas connu de meilleure évolution de leur taux de chômage que la France.

JUSTICE : Rétablissement des peines planchers, fin des réductions automatiques des peines, nouvelles sanctions, droit d’appel aux victimes...
Avec la droite, le tout carcéral reprend ses droits et toutes les avancées de la réforme pénale votée en 2014 seront remises en cause.

FAMILLE : La droite d’une manière générale, François Fillon en particulier, a une vision réactionnaire de la famille.
Elle promet de revenir sur la modulation des allocations familiales ce qui, encore une fois, favorisera les familles aisées.
En outre, François Fillon veut notamment interdire l’adoption plénière aux couples homosexuels, mise en place dans la loi sur le mariage pour tous.
Pour rappel, François Fillon a voté contre la dépénalisation de l’homosexualité, contre le Pacs, contre le mariage pour tous et se dit « personnellement opposé à l’IVG ».

ENVIRONNEMENT : L’avenir de la planète ne semble pas être une priorité de la droite. Au contraire, elle mise sur l’exploitation du gaz de schiste, malgré les ravages connus sur l’environnement aux États-Unis notamment.
En outre, son exploitation est massivement émettrice de gaz à effet de serre.
Elle souhaite également supprimer le principe de précaution de la Constitution, ouvrant la porte à toute sorte d’expérimentations.



  Derniers articles  
  13/08/2017 : Jour du dépassement : les socialistes demandent des moyens garantis pour la transition écologique - 02/08/2017  
  13/08/2017 : La fausse route du gouvernement Philippe - 30/07/2017  
  13/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Le Parti socialiste salue la mémoire de Jeanne Moreau - 08/2017  
  3/08/2017 : Le Gouvernement tourne le dos aux quartiers prioritaires - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET