Articles > A lire > Europe

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Ordre du jour du 30 septembre 2004  
  Popularité 71 % : Lettre ouverte de Noëlle Mangin à Mme Huraut (ancien Maire) - 02 avril 2008  
  Popularité 64 % : Fonds d’accompagnement du laboratoire de Bure - DL - 17/12/2009  
  Popularité 61 % : Le Parti socialiste déplore la fébrilité qui semble avoir saisi l’exécutif - 21/07/2017  
  Popularité 55 % : Projet de loi de santé : évolutions et avancées concrètes - 10/03/2015  
  Popularité 55 % : Jean THOUVENIN, Bar-le-Duc, retraité SNCF, ancien combattant volontaire  
     

Kroes, Barroso, et tous leurs bienfaiteurs nous trouveront sur leur chemin - 04/10/2016

Communiqué de presse – Strasbourg
04 octobre 2016

Kroes, Barroso, et tous leurs bienfaiteurs nous trouveront sur leur chemin

Le Parlement européen a débattu, aujourd’hui, avec la Commission européenne, des moyens d’éviter les conflits d’intérêts des membres, anciens ou actuels, de cette institution.

Il n’a pas fallu attendre l’affaire Barroso, pour que les eurodéputés socialistes et radicaux soient en pointe sur ce sujet : dans le cas de Mme Kroes, c’est dès son audition en 2004 que nous avions sonné l’alerte. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles nous avions refusé d’investir cette Commission Barroso.

Nous exigeons aujourd’hui une enquête complète sur les pantouflages et mensonges de M. Barroso et de Mme Kroes. Cela est indispensable d’un point de vue légal, moral, éthique et politique.

Pour leur part, les eurodéputés socialistes et radicaux ont lancé une initiative parlementaire dans le but d’empêcher de tels comportements, honteux et indécents. Par cette initiative nous voulons que soit utilisé l’article 245 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, qui doit permettre de déchoir de son droit à pension M. Barroso, pension que ce dernier a débloquée de façon anticipée avant l’été, scandale supplémentaire !

Nous demandons également une révision du code de conduite pour porter à une législature – 5 ans – les règles anti-pantouflage, qui, à ce jour, ne courent que pendant les 18 mois suivant la fin du mandat des commissaires.

Nous souhaitons aussi que le mandat de la commission d’enquête sur les Panama papers inclut les violations alléguées du code de conduite, notamment dans les cas Kroes et Barroso ; Madame Kroes doit venir s’expliquer devant la commission d’enquête.

Nous ne pouvons qu’inviter une majorité d’eurodéputés à soutenir ces revendications : ceux qui défendent l’Union doivent devenir le pire cauchemar de ceux dont la cupidité n’a pas de limite !



  Derniers articles  
  21/07/2017 : Le Parti socialiste partage les inquiétudes légitimes des associations - 21/07/2017  
  21/07/2017 : Le Parti socialiste déplore la fébrilité qui semble avoir saisi l’exécutif - 21/07/2017  
  12/07/2017 : Halte à l’obsolescence programmée ! - 04/07/2017  
  12/07/2017 : CETA, TAFTA et maintenant… JEFTA ! - 06/07/2017  
  12/07/2017 : Plan climat : il faut passer rapidement des paroles aux actes - 06/07/2017  
  12/07/2017 : Lanceurs d’alerte : protéger ceux qui nous protègent ! - 12/07/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET