Articles > A lire > Faits de société

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Nicolas Sarkozy tombe le masque frontiste (Interview de Nicolas Sarkozy à Valeurs actuelles) - 05/08/2015  
  Popularité 93 % : HONG KONG - OMC : mettre le commerce au service du développement - 06/12/2005  
  Popularité 79 % : Déficit de la sécurité sociale : record historique pour le Gouvernement Raffarin ! - 27/04/2005  
  Popularité 79 % : Ordre du jour des 08 & 09 juillet 2009  
  Popularité 79 % : Primaires : 21 septembre 2011  
  Popularité 79 % : le 9 juin 2006 : le niveau du déficit du régime général de la sécurité sociale fin 2006  
     

rejet de liberté conditionnelle de Jacqueline Sauvage - 12/08/2016

Parti Socialiste·vendredi 12 août 2016
Par Claude Roiron, secrétaire nationale aux Droits des femmes et à la Parité

Le PS regrette le rejet de liberté conditionnelle de Jacqueline Sauvage, au nom du caractère exceptionnel de sa situation

Le Parti socialiste prend acte de la décision du tribunal d’application des peines de Melun rejetant la libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage.

Condamnée à 10 ans de réclusion à deux reprises, la justice a reconnu cette femme coupable de l’assassinat de son mari. Jacqueline Sauvage, 68 ans, subissait depuis 47 ans la violence physique et verbale de son mari à son encontre et sur ses filles.

Même si la justice a reconnu Mme Sauvage coupable de l’assassinat de son mari, la grâce présidentielle partielle, qui lui avait été accordée le 31 décembre dernier, traduit une volonté de clémence au regard d’une situation tout à fait exceptionnelle face à de longues années de souffrance. C’est en ce sens que le Parti socialiste souhaite que sa libération conditionnelle puisse intervenir le plus rapidement possible.

Jacqueline Sauvage est devenue le symbole de toutes les femmes encore trop nombreuses à subir des violences conjugales. Chaque année, plus de 200 000 femmes se déclarent victimes de violences conjugales, mais à peine 16% déposent plainte.

Le Parti socialiste suivra avec attention la demande d’appel déposée par le parquet pour sa remise en liberté.



  Derniers articles  
  18/10/2017 : Un budget pour les riches, un contre-budget pour tous - 18/10/2017  
  25/09/2017 : Le logement social paie la facture de la rigueur… - 20/09/2017  
  25/09/2017 : Sénatoriales - point presse du Parti socialiste - 24/09/2017  
  25/09/2017 : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  25/09/2017 : Pour les emplois aidés, le compte n’y est pas et c’est la double peine - 25/09/2017  
  24/09/2017 : Elections sénatoriales 2017 (résultats)  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET