Articles > A lire > Faits de société

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Les socialistes participent à la journée de défense des services publics - 06/02/2007  
  Popularité 100 % : Alcatel-Lucent : quand la course au profit met en péril l’entreprise -27/02/2007  
  Popularité 100 % : Fiscalité locale : rétablir la vérité pour s’opposer à la droite et soutenir nos élus - 17/02/2005  
  Popularité 100 % : Le Parti socialiste salue la mémoire d’Arnaud MARTY-LAVAUZELLE - 14/02/2007  
  Popularité 100 % : Marché du travail en Meuse - janvier 2005  
  Popularité 100 % : Enquête de l’Insee sur l’emploi en 2005 : une réalité alarmante - 25/03/2006  
     

Protéger les lanceurs d’alerte pour assurer l’éthique dans les affaires - 09/06/2016

Jeudi 9 juin 2016 - Communiqué de presse
Marie-Pierre de La Gontrie, secrétaire nationale chargée du pôle République, Citoyenneté, Laurent Grandguillaume, secrétaire national à la Politique industrielle et aux Entreprises, Nawel Oumer, secrétaire nationale à la Justice et aux Libertés publiques

Protéger les lanceurs d’alerte pour assurer l’éthique dans les affaires

De nombreux scandales récents, de Luxleaks à Panama Papers, ont montré le rôle central joué des lanceurs d’alerte dans la moralisation des affaires.

Le Parti socialiste salue la création d’un statut de lanceur d’alerte, à l’initiative des députés socialistes et du gouvernement, dans le cadre du projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique.

Ce texte pose enfin les bases d’un cadre protecteur pour ces personnes qui se retrouvent ensuite parfois face à des difficultés, comme le démontrent les exemples récents.

La dénonciation de manquements graves, de crimes ou délits, relève de l’intérêt général, comme les députés socialistes l’ont noté en précisant la définition du lanceur d’alerte.

En proposant d’accompagner ce statut par différentes mesures garantissant leur anonymat, un accompagnement en cas de représailles de l’employeur et l’affirmation que le droit d’alerte ne peut constituer un motif de licenciement, le texte crée un environnement favorable à des initiatives personnelles primordiales dans la recherche d’un capitalisme plus moral.

Pour le Parti socialiste, lutter contre la fraude qui s’exerce au détriment de tous, c’est aussi protéger ceux qui prennent le risque de la rendre publique au nom du bien commun.



  Derniers articles  
  13/08/2017 : Jour du dépassement : les socialistes demandent des moyens garantis pour la transition écologique - 02/08/2017  
  13/08/2017 : La fausse route du gouvernement Philippe - 30/07/2017  
  13/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Le Parti socialiste salue la mémoire de Jeanne Moreau - 08/2017  
  3/08/2017 : Le Gouvernement tourne le dos aux quartiers prioritaires - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET