Articles > A lire > International, exil & immigration > International

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Lettre ouverte de Noëlle Mangin à Mme Huraut (ancien Maire) - 02 avril 2008  
  Popularité 92 % : Le 17 mars 2006 : "Au rythme où l’on tue les journalistes en Irak,...  
  Popularité 70 % : Un budget pour les riches, un contre-budget pour tous - 18/10/2017  
  Popularité 70 % : François Hollande à Toulon - 18/08/2007  
  Popularité 70 % : AVIS AUX ALD ..... 10/06/2007  
  Popularité 70 % : Evolution du marché du travail - conjoncture lorraine fin décembre 2005  
     

Europe : Nicolas Sarkozy cultive ses mystifications - 17/05/2016

Mardi 17 mai 2016 - Communiqué du Parti socialiste

Europe : Nicolas Sarkozy cultive ses mystifications

Dans un entretien accordé au quotidien Le Monde, Nicolas Sarkozy se demande où est passée la voix de la France en Europe.

Qu’il tende pourtant l’oreille et qu’il écoute : cela lui éviterait de passer par pertes et fracas le plan d’investissement porté par l’UE, dit « plan Juncker », première bataille menée par François Hollande, dès son élection, pour la croissance et l’emploi sur le continent. Alors que la droite européenne n’en voulait pas, ne jurant que par le marché, ce plan monte aujourd’hui en puissance.

Que Nicolas Sarkozy soit davantage attentif au sort des plus vulnérables : cela lui permettrait d’entendre parler de la garantie jeunes, portée par la France et l’Allemagne, pour accompagner les moins diplômés dans leur insertion sur le marché du travail. Mais sans doute, sur ce point, cherche-t-il à faire oublier son inaction.

Qu’il prête attention aux Grecs, auxquels il a, avec d’autres, infligé une cure d’austérité insupportable. Grâce au travail de conviction acharné du Président de la République, leur pays est aujourd’hui assuré de rester dans la zone euro. Mais sans doute, sur ce point, Nicolas Sarkozy cherche-t-il à faire oublier ses propres errances.

Il faudra bien un jour que Nicolas Sarkozy se rende à l’évidence : aujourd’hui, pour se faire entendre, la voix de la France n’a besoin ni de cors ni de cris, ni de tambours, ni de trompettes. Sa voix pèse, parce qu’elle est respectée et parce qu’elle est respectueuse. Respectée, parce que ses comptes que la droite avait plombés sont désormais redressés. Respectueuse, parce qu’elle travaille au compromis, au service de l’intérêt français et européen.

Avec François Hollande, on ne risque pas d’entendre, en effet, la France se réjouir des mesures prises par les gouvernements Orban en Hongrie et Szydlo en Pologne, qui portent atteinte aux principes mêmes de l’état de droit. Et c’est heureux. La France, avec les sociaux-démocrates européens, se bat au contraire pour que le respect des droits fondamentaux s’impose à tous les États-membres. Tout comme elle se bat, avec l’Allemagne, pour une politique migratoire harmonisée, solidaire et globale, sur la base d’outils préservés mais refondés.

Sans doute la droite reste-t-elle sourde à cette voix, car elle se heurte en tout point à une vision toujours plus hexagonale de l’Europe, qui navigue entre repli sur soi et renoncement à l’approfondissement, et qui est l’option prise par le Président de "Les Républicains".

En Europe, la voix de la France est bien présente. Mais Nicolas Sarkozy n’en est pas le diapason.



  Derniers articles  
  10/11/2017 : COP 23 : une étape transitoire, un enjeu politique majeur - 06 novembre 2017  
  10/11/2017 : Vie associative : des paroles aux actes - 10/11/2017  
  10/11/2017 : La transition énergétique ne doit pas attendre - 07/11/2017  
  10/11/2017 : Contrats aidés : le gouvernement s’entête et décrète un plan social massif - 06/11/2017  
  9/11/2017 : Conseil départemental de la Meuse - 16 novembre 2017  
  9/11/2017 : Conseil départemental de la Meuse - 19 octobre 2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET