Articles > A lire > Santé - Sécurité sociale > Sécurité sociale

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Tchad : le PS réclame que la vérité soit faite sur l’assassinat d’Ibni Oumar Mahamat Saleh. - 05/02/2010  
  Popularité 92 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 84 % : Les socialistes participent à la journée de défense des services publics - 06/02/2007  
  Popularité 80 % : Alcatel-Lucent : quand la course au profit met en péril l’entreprise -27/02/2007  
  Popularité 80 % : Fiscalité locale : rétablir la vérité pour s’opposer à la droite et soutenir nos élus - 17/02/2005  
  Popularité 80 % : Le Parti socialiste salue la mémoire d’Arnaud MARTY-LAVAUZELLE - 14/02/2007  
     

Sécu : un déficit sous les 10 milliards ? - 26/10/2015

Budget de la Sécurité Sociale : Le texte est soumis au vote des députés le 27 octobre (Est Républicain)

Sécu : un déficit sous les 10 milliards ?

Pour réduire les dépenses, le gouvernement souhaite, entre autres, lutter contre les prescriptions non pertinentes. Photo Julio PELAEZ

Après les débats, plutôt tièdes, place au vote. Mardi, les députés s’exprimeront sur le budget de la Sécurité sociale. Une partie des « frondeurs » PS devrait s’abstenir, en « cohérence » avec leur vote sur le volet « recettes » du budget de l’État, tandis que les écologistes pourraient se partager à nouveau entre vote favorable et abstention.

Les députés Les Républicains et UDI voteront contre, comme ceux du Front de gauche, mais pour des motifs divergents. Mais le texte devrait passer le cap du vote. En voici les grandes mesures.
Réduire le déficit

En 2016, le déficit doit passer en dessous des 10 milliards pour atteindre -9,7 milliards d’euros (-12,8 milliards d’euros en 2015). Pour la branche maladie, le texte prévoit un déficit en baisse, de -7,5 milliards d’euros en 2015 à -6,2 milliards d’euros en 2016.

Assurance-maladie
Le texte prévoit, pour réduire le déficit, des mesures concernant les hôpitaux, visant notamment à écourter les durées d’hospitalisation et à, améliorer l’efficience de la dépense hospitalière. D’autre part, il est aussi prévu de lutter contre les prescriptions non pertinentes, et les actes inutiles et redondants. Enfin, une partie plus administrative avec l’instauration de la « Protection universelle maladie » (Puma) à partir de 2016 pour simplifier les démarches en cas de déménagement ou divorce notamment. La carte Vitale sera délivrée à vie et pourra être octroyée aux enfants dès 12 ans, « facilitant » ainsi la prise en charge des enfants de parents séparés.

Complémentaires santé
Étendre l’accès à la complémentaire santé - proposée aux salariés par l’employeur à partir du 1er janvier - aux salariés précaires et le faciliter pour les retraités. Pour les CDD, l’employeur versera une aide individuelle.

Santé
Des mesures seront prises en faveur de l’accès à la contraception, notamment pour les mineurs. Autre axe de prévention pour le gouvernement : la lutte contre l’obésité, notamment chez les enfants de 3 à 8 ans ; et la lutte contre le cancer du sein. Des mesures en faveur des travailleurs indépendants, visant à faciliter l’accès au mi-temps thérapeutique, vont aussi être mises en place.

Famille
Les familles monoparentales sont l’une des priorités. Le dispositif de garantie contre les pensions impayées, pour lutter contre la pauvreté des parents isolés, devrait être généralisé au printemps 2016.

Revalorisation des prestations sociales
Les prestations sociales seront revalorisées au 1er avril, à l’exception des retraites (1er octobre). Elles seront indexées sur l’inflation des douze derniers mois, et non plus sur les prévisions d’inflation.



  Derniers articles  
  13/08/2017 : Jour du dépassement : les socialistes demandent des moyens garantis pour la transition écologique - 02/08/2017  
  13/08/2017 : La fausse route du gouvernement Philippe - 30/07/2017  
  13/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Le Parti socialiste salue la mémoire de Jeanne Moreau - 08/2017  
  3/08/2017 : Le Gouvernement tourne le dos aux quartiers prioritaires - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET