Articles > A lire > Logement et politique de la Ville

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 20 décembre 2018  
  Popularité 93 % : Installation le 20/03/2008  
  Popularité 93 % : Est Républicain - 02/02/2008  
  Popularité 83 % : Taxe d’habitation : quand la baisse est « en même temps » une hausse ! - 11/05/2018  
  Popularité 74 % : Jean THOUVENIN, Bar-le-Duc, retraité SNCF, ancien combattant volontaire  
  Popularité 46 % : Un Président pugnace, mobilisé et courageux - 31/12/2013  
     

L’UMP a une idée (logement) - 19/03/2015

Jeudi 19 mars 2015 - communiqué de presse : Samia Ghali, secrétaire nationale au Logement, à la ville, aux Quartiers populaires, Marie Colou, secrétaire nationale adjointe à la Politique de la ville

L’UMP a une idée

Depuis qu’elle a rejoint les rangs de l’opposition, l’UMP a retrouvé des ambitions… sur des sujets qu’elle n’a pas su traiter auparavant. En organisant une convention sur le logement mercredi 18 mars 2015, elle a une nouvelle fois montré sa capacité à réclamer en 2015 ce qu’elle n’a pas su faire de 2002 à 2012. Pire, elle n’a pas encore pris la mesure de ses échecs.

L’UMP voulait faire de la France un pays de propriétaires or le taux n’a pas progressé lorsqu’elle était aux responsabilités. Les mesures prises comme la déduction des intérêts d’emprunt ont eu un effet sur la hausse des prix et ont rendu impossible l’accès à la propriété pour un grand nombre de Français. Elle réédite en proposant des mesures fiscales, au coût abyssal pour les finances publiques et dont l’impact est très mesuré.

L’UMP a décidément beaucoup d’ennemis dans le logement. Après la loi SRU que bon nombre de ses maires se plaisent à ne pas respecter, c’est désormais la loi ALUR qui fait l’objet de ses railleries. Décidément, tout ce qui protège davantage les locataires semble être à proscrire. Tout ce qui régule a minima le marché immobilier n’a pas de sens à leurs yeux. Bien sûr, elle ne précise pas comment ces lois seront refondues.

L’UMP a une grande idée : un ministère « régalien » du logement. Il semblerait même que ce soit une volonté personnelle du président du parti. Or, en proposant notamment la baisse des aides à la pierre qui servent à construire des logements accessibles aux plus modeste, peu importe que le ministère soit grand, c’est bien le nombre de logements construits chaque année qui sera petit.

L’UMP voit grand. 1,6 million d’emplois pour le secteur du logement ! Il va falloir que l’UMP explique comment ces emplois seront créés, dans quelles filières.
Avant de faire des propositions et d’annoncer des chiffres pour le moins curieux, l’UMP aurait dû commencer par faire un inventaire de ses 10 années aux responsabilités.

En attendant, qu’elle demande à ses élus d’arrêter de bloquer des programmes de logements. Mieux, qu’elle les incite à réformer leur document d’urbanisme, à lutter contre la vacance, à produire du logement social et intermédiaire, à réformer les commissions d’attribution de logements sociaux.

C’est ce qu’attendent les Français.



  Derniers articles  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
  12/12/2018 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 20 décembre 2018  
  10/12/2018 : BarInfo décembre 2018 / janvier 2019 ’Nouveau ? vous avez dit "nouveau"  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET