Articles > A lire > Agriculture

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Conseil municipal - 26 octobre 2017  
  Popularité 98 % : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  Popularité 78 % : Le 17 mars 2006 : "Au rythme où l’on tue les journalistes en Irak,...  
  Popularité 69 % : Fonds d’accompagnement du laboratoire de Bure - DL - 17/12/2009  
  Popularité 54 % : Constitutionalisation de l’abolition de la peine de mort en France - intervention de Robert Badinter au Congrès de Versailles - 19/02/2007  
  Popularité 54 % : Retrait du CPE - Communiqué de presse à l’issue de la réunion de la Gauche - 31/03/2006  
     

Une aide complémentaire à l’agriculture biologique - 17/03/2015

17 mars 2015

Une aide complémentaire à l’agriculture biologique pour faire face à l’augmentation des surfaces en 2014

Le développement de l’agriculture biologique est une priorité annoncée par le Gouvernement. Les pratiques des agriculteurs bio sont les leviers incontournables d’une transition agro-écologique réussie. Cette volonté se traduit par le programme « Ambition Bio 2017 » qui établit un objectif de doublement de la part des surfaces en agriculture biologique au niveau national, à horizon 2017.

L’Etat promeut l’agriculture biologique en attribuant des aides qui se différencient qu’il s’agisse d’un maintien des pratiques de l’agriculture biologique ou de conversion à ces pratiques. Les montants des aides sont établis sur la base des surcoûts et manques à gagner générés, en comparaison avec les pratiques de l’agriculture conventionnelle.

En 2014, plus de 2 000 producteurs se sont nouvellement engagés en agriculture biologique, principalement en cultures maraîchères et fruitières, grandes cultures et élevages bovins (lait et viande). La progression des surfaces en agriculture biologique a ainsi fortement progressé - pour 2014, elles représentent 5,5 % des surfaces agricoles et 1,1 million d’hectares.

Bien qu’en augmentation de 16 millions d’euros (passant de 87 millions en 2013 à 103 en 2014, conformément aux engagements du Programme Ambition bio), l’enveloppe d’aides initialement mobilisée ne permettait pas de répondre à l’ensemble des demandes au niveau maximum. La solution envisagée de maintien des aides à la conversion mais de diminution de 25 % des aides au maintien n’était pas en adéquation avec les attentes du secteur ni avec les nouvelles orientations de notre politique agricole.

Aussi, en cohérence avec son objectif de soutenir le développement de l’agriculture biologique, le Ministre vient d’annoncer le déblocage de moyens complémentaires permettant d’aider chaque agriculteur bio au niveau prévu initialement pour 2014. Cette aide sera versée dans le courant de l’été.

A partir de 2015, les aides à l’agriculture biologique seront financées sur le deuxième pilier de la Pac, bénéficiant de la fongibilité entre années et entre dispositifs d’aide, ce qui permettra d’adapter les montants aux besoins réellement constatés.
Pour cette période 2015-2020, la réforme de la PAC négociée par Stéphane Le Foll permettra de doubler les aides à l’agriculture biologique les portant à 180 millions d’euros en 2020 (par rapport à 2012).
Sur l’ensemble de la période 2015-2020, cet encouragement à l’agriculture biologique représentera ainsi une enveloppe moyenne de 160 millions d’euros par an.

Le développement de l’agriculture biologique dans notre pays est une orientation voulue par notre Gouvernement. C’est un vrai succès. La France est désormais la troisième surface d’agriculture biologique de l’Union européenne, derrière l’Espagne et l’Italie, et vient de dépasser l’Allemagne.
Malgré la crise et les prix généralement plus élevés des produits issus de l’agriculture biologique, les consommateurs français accompagnent cet essor puisque le marché a atteint 5 milliards d’euros en 2014, en hausse de 10 % sur l’année.



  Derniers articles  
  19/10/2017 : Conseil municipal - 26 octobre 2017  
  18/10/2017 : Un budget pour les riches, un contre-budget pour tous - 18/10/2017  
  25/09/2017 : Le logement social paie la facture de la rigueur… - 20/09/2017  
  25/09/2017 : Sénatoriales - point presse du Parti socialiste - 24/09/2017  
  25/09/2017 : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  25/09/2017 : Pour les emplois aidés, le compte n’y est pas et c’est la double peine - 25/09/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET