Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, dans le Grand-Est, en France et en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Interventions - déclarations - communiqués

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : L’Est Républicain est venu à notre rencontre  
  Popularité 82 % : photos  
  Popularité 82 % : Conseil de la Communauté d’Agglomération - 02 mars 2022  
  Popularité 82 % : Conférence "Cigé-eau" autour de la problématique de l’eau à Bure - 26 mars 2022  
  Popularité 82 % : "Commercy Demain" est sur internet  
  Popularité 82 % : L’Ukraine est envahie - rassemblement à Bar-le-Duc  
     

Vote du Budget au Conseil Général : Un événement déjà dépassé, aucune ligne n’a bougé - 19/12/2014

COMMUNIQUE DE PRESSE

Vote du Budget au Conseil Général : Un événement déjà dépassé, aucune ligne n’a bougé.

Hier (18 décembre 2014), le Conseil Général de la Meuse a voté son dernier budget avant les élections départementales. Force est de constater que celui-ci est un budget de fin de cycle, sans engagement significatif, sans volonté politique.

Le Parti Socialiste tient à saluer l’engagement constant de Daniel LHUILLIER, Président du Groupe des Elus de Gauche, qui sans relâche, a toujours travaillé dans l’intérêt général, pour les meusiennes et les meusiens, capable de construire sans sectarisme et avec une ambition toujours renouvellée pour notre territoire.

Les choix individuels qui ont été faits sont aussi respectables, tant il est vrai qu’ils sont argumentés et que surtout, ils ne s’appuient pas sur un « on n’aurait pas pu faire autrement ». Car Oui, une nouvelle majorité pour une autre politique pour un nouvel avenir de la Meuse est indispensable.

De fait, en responsabilité, le Président du Conseil Général aurait dû présenter un budget de reconduction d’un tiers des crédits de l’an passé, laissant aux nouveaux élus de mars prochain le soin de voter le budget. Car au 29 mars prochain, le soir des élections départementales, seuls 9 conseillers généraux actuels au maximum sur 34 peuvent être réélus. Bien malin qui sait qui sera Présidente ou Président et sur quelle majorité. Et surtout, ce qui intéresse le plus les Meusiens, pour quoi faire.

L’UMP Meuse, sans idées et sans volonté, sectaire et intolérante, comme à son habitude par la voix de son représentant officiel au Conseil Général, démontre une fois de plus son absence d’ambition pour la Meuse, son absence de projets et surtout sa manière de faire de la politique, fondée sur des ambitions personnelles. Quand le fond des débats porte sur la Meuse, elle ne voit les choses qu’en termes d’appareil politique et de places à prendre ou à perdre… faisant ainsi par son analyse dépassée, fossilisée, les jeux des extrêmes et certainement pas celui des meusiens.

Les candidats soutenus par le Parti Socialiste dans la Meuse iront aux élections départementales de mars prochain dans une démarche de rassemblement, pour une nouvelle majorité , avec une seule ambition, servir l’intérêt général, et avec un seul projet, construire un nouvel avenir pour les meusiennes et les meusiens.

Jean-François THOMAS
Premier Secrétaire Fédéral



  Derniers articles  
  22/03/2022 : Conférence "Cigé-eau" autour de la problématique de l’eau à Bure - 26 mars 2022  
  7/03/2022 : Débat d’Orientation Budgétaire 2022 - Conseil Communautaire Meuse Grand Sud - 02 mars 2022  
  3/03/2022 : L’Ukraine est envahie - rassemblement à Bar-le-Duc  
  3/03/2022 : L’Ukraine est envahie - rassemblement à Verdun  
  26/02/2022 : Conseil de la Communauté d’Agglomération - 02 mars 2022  
  22/02/2022 : "Commercy Demain" est sur internet  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET