Articles > A lire > Finances locales et nationales, fiscalité

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Le #17h épisode 60 – Jean-Christophe Cambadélis... - 09/11/2016  
  Popularité 100 % : Le Parlement européen envoie un message fort pour lutter contre le dumping social en Europe - 14/09/2016  
  Popularité 100 % : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 26 septembre 2016  
  Popularité 100 % : Barroso, Kroes… les sans-gêne - 21/09/2016  
  Popularité 100 % : Loi Sapin 2 : des avancées majeures pour la transparence, la lutte contre la corruption et la démocratie - 08/11/2016  
  Popularité 100 % : Primaires citoyennes : je suis volontaire  
     

La taxe sur les transactions financières : outil de justice sociale et de lutte contre la spéculation financière - 11/12/2014

Jeudi 11 décembre 2014 - communiqué de presse : Philip Cordery, secrétaire national à l’Europe, Pervenche Bérès, Présidente de la Délégation socialiste française au Parlement européen

La taxe sur les transactions financières : outil de justice sociale et de lutte contre la spéculation financière

Depuis plusieurs années, le Parti socialiste est engagé, aux côtés de ses partenaires du Parti socialiste européen, en faveur d’une taxe sur les transactions financières (TTF) ambitieuse. Il est urgent qu’elle voie le jour : son abandon signerait un échec de l’Europe.

La TTF est un outil de justice sociale et de lutte contre la spéculation financière. D’une part, elle permettrait de dégager des marges de manœuvre budgétaires en dirigeant une partie des liquidités présentes sur les marchés financiers vers l’économie réelle, mettant ainsi les acteurs financiers à contribution de l’effort engagé pour l’investissement. D’autre part, elle est un outil de stabilité financière, permettant de réduire les activités spéculatives déstabilisatrices.

Le Parti socialiste réitère comme objectif la proposition de résolution commune qu’il avait déposée conjointement avec le SPD à l’Assemblée nationale et au Bundestag en 2013. Cela implique une taxation de l’ensemble des transactions financières, fondée sur le principe du bénéficiaire effectif.

Lutter contre la spéculation, se doter d’un marché financier efficace, stable et orienté vers le financement de l’économie réelle, tout autant que le respect de la justice sociale, sont des gages de soutenabilité. Le Parti socialiste entend continuer à les défendre et appelle pour cela à la mise en place rapide d’une taxe sur les transactions financières ambitieuse.



  Derniers articles  
  10/08/2018 : Travaux routiers aux environs de Bure et du laboratoire de recherche - RC - 16/11/2006  
  10/08/2018 : Intervention des élus de la minorité à propos de la motion délibération demandée par le Président du Conseil général - 31/01/2007  
  6/08/2018 : Privatisation de Gaz de France - 05/12/2006  
  6/08/2018 : Mise en place de la retenue à la source de l’impôt sur le revenu - 18/12/2006  
  1er/08/2018 : Motion de censure à l’Assemblée nationale : notre alerte sur l’affaire Benalla - 01/08/2018  
  29/07/2018 : Vœu d’urgence visant à l’adoption d’une motion relative au projet de loi sur la gestion des déchets nucléaires - RB - 30/03/2006  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET