Articles > A lire > Enseignement & formation

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Conseil municipal - 26 octobre 2017  
  Popularité 98 % : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  Popularité 78 % : Le 17 mars 2006 : "Au rythme où l’on tue les journalistes en Irak,...  
  Popularité 69 % : Fonds d’accompagnement du laboratoire de Bure - DL - 17/12/2009  
  Popularité 54 % : Constitutionalisation de l’abolition de la peine de mort en France - intervention de Robert Badinter au Congrès de Versailles - 19/02/2007  
  Popularité 54 % : Retrait du CPE - Communiqué de presse à l’issue de la réunion de la Gauche - 31/03/2006  
     

La pérennisation du Fonds d’amorçage, une bonne nouvelle pour la Refondation de l’école - 28/11/2014

Vendredi 28 novembre 2014 - communiqué de presse : Colombe Brossel, secrétaire nationale à l’éducation et à la formation, Yannick Trigance, secrétaire national adjoint à l’éducation

La pérennisation du Fonds d’amorçage, une bonne nouvelle pour la Refondation de l’école

Le Parti socialiste tient à saluer l’annonce par le Premier ministre, Manuel Valls, lors de son discours au 97e Congrès des maires de France, de la pérennisation du Fonds d’amorçage - c’est à dire de l’aide de l’État pour le développement des activités périscolaires - au-delà de l’année 2015-2016.

Cette décision reprend la position du Parti socialiste qui a toujours considéré que cette dotation était indispensable aux communes pour proposer des activités périscolaires diversifiées et de qualité à tous les enfants.

Le Parti socialiste souhaite que la réflexion ouverte par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, s’agissant de la conditionnalité de cette aide aux communes et aux établissements qui organisent effectivement des activités périscolaires, soit prolongée afin que l’on évite à l’avenir les situations comme celle créée par le maire de Marseille.

Le Gouvernement a parfaitement entendu les représentants des collectivités qui, à l’occasion de la discussion du PLF 2015, ont demandé à être accompagnés durablement pour mettre en œuvre les nouveaux rythmes scolaires, l’un des piliers de la Refondation de l’école.

Cette annonce, construite dans le dialogue avec les collectivités et dans l’intérêt des enfants, est à l’exact opposé des agissements de la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat qui vient d’adopter un amendement d’un sénateur UMP visant à supprimer des créations de postes d’enseignants dès 2015, notamment dans le second degré, pour financer ce Fonds d’amorçage. C’est la première traduction concrète du mot d’ordre de Nicolas Sarkozy jugeant « inutile  » les créations de postes dans l’Éducation nationale.

Face à cette régression inacceptable que voudrait imposée la droite, le Parti socialiste soutient, plus que jamais, la poursuite de la Refondation de l’école.



  Derniers articles  
  19/10/2017 : Conseil municipal - 26 octobre 2017  
  18/10/2017 : Un budget pour les riches, un contre-budget pour tous - 18/10/2017  
  25/09/2017 : Le logement social paie la facture de la rigueur… - 20/09/2017  
  25/09/2017 : Sénatoriales - point presse du Parti socialiste - 24/09/2017  
  25/09/2017 : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  25/09/2017 : Pour les emplois aidés, le compte n’y est pas et c’est la double peine - 25/09/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET