Articles > A lire > Europe

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Les socialistes participent à la journée de défense des services publics - 06/02/2007  
  Popularité 100 % : Alcatel-Lucent : quand la course au profit met en péril l’entreprise -27/02/2007  
  Popularité 100 % : Fiscalité locale : rétablir la vérité pour s’opposer à la droite et soutenir nos élus - 17/02/2005  
  Popularité 100 % : Le Parti socialiste salue la mémoire d’Arnaud MARTY-LAVAUZELLE - 14/02/2007  
  Popularité 100 % : Marché du travail en Meuse - janvier 2005  
  Popularité 100 % : Enquête de l’Insee sur l’emploi en 2005 : une réalité alarmante - 25/03/2006  
     

Europe : l’UMP veut "nationaliser" le débat lors de l’audition de Pierre Moscovici !!! - 02/010/2014

Communiqué de presse - Bruxelles – jeudi 2 octobre 2014 - http://www.deputes-socialistes.eu/?p=10608

La délégation socialiste française a assisté avec consternation aux tentatives des eurodéputé-e-s UMP de nationaliser le débat lors de l’audition de Pierre Moscovici. Se trompant d’enjeu, ils ont tout essayé pour ramener un débat européen à un débat hexagonal, démontrant qu’ils n’ont ni compris l’importance de ces auditions, ni celle du Parlement dans cet exercice démocratique.

Pierre Moscovici a heureusement démontré qu’il avait toutes les qualités pour être nommé et exercer avec sérieux la charge de Commissaire européen aux Affaires économiques et financières, à la fiscalité et à l’Union douanière. La France peut s’enorgueillir d’avoir obtenu ce poste déterminant pour ré-orienter l’UE et améliorer le quotidien des Européennes et des Européens.

Cette attitude de l’UMP est aussi médiocre que dangereuse. Ce n’était, en effet ni le moment, ni le lieu pour faire de la politique politicienne, au risque de jouer contre la France et son influence à Bruxelles.

Enfin, puisque le débat sur le bilan des uns et des autres intéresse tant les élu-e-s UMP, nous souhaitons leur rappeler – puisqu’ils ont la mémoire courte – que si la situation est si difficile en France, c’est que pendant 10 ans la droite a creusé dette et déficits : de 800 milliards d’euros, nous sommes passés à 1600 milliards. Le redressement des comptes publics de la France a commencé grâce à l’action courageuse et déterminée de François Hollande et de Pierre Moscovici.

La délégation UMP devrait s’en souvenir, qui compte en son sein tant d’anciens ministres responsables de l’état de notre pays : Madame Alliot-Marie, l’amie des dictatures, Madame Dati et Monsieur Hortefeux dont on cherche encore le bilan, Madame Morano, dont la simple évocation se passe de commentaires, et Monsieur Lavrilleux, cerise sur le gâteau d’une délégation UMP qui vient donner des leçons de bonne gestion !



  Derniers articles  
  13/08/2017 : Jour du dépassement : les socialistes demandent des moyens garantis pour la transition écologique - 02/08/2017  
  13/08/2017 : La fausse route du gouvernement Philippe - 30/07/2017  
  13/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Le Parti socialiste salue la mémoire de Jeanne Moreau - 08/2017  
  3/08/2017 : Le Gouvernement tourne le dos aux quartiers prioritaires - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET