Articles > A lire > Emploi, chômage, dialogue social

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : De postures en imposture, le Front National découvre l’écologie… - 10/12/2014  
  Popularité 100 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 19 avril 2018  
  Popularité 95 % : 3 mai 1936 : Leon Blum  
  Popularité 95 % : 5 minutes pour convaincre #13 - 31 mai 2017  
  Popularité 84 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc : ordre du jour - 09 février 2012  
  Popularité 84 % : Budget primitif 2012 - intervention de Diana André  
     

Intermittents : le Parti socialiste appelle l’ensemble des partenaires à reprendre le dialogue - 19/06/2014

Jeudi 19 juin 2014 - communiqué de presse : Colombe Brossel, Secrétaire nationale à l’Education, la Formation et la Culture

Intermittents : le Parti socialiste appelle l’ensemble des partenaires à reprendre le dialogue

Le Parti socialiste se félicite des mesures d’apaisement et de responsabilité prises par le Premier ministre concernant le régime indemnitaire des intermittents, sur la base du rapport rendu par le médiateur Jean-Patrick Gille, dont nous saluons le travail.

Il est en effet dans l’intérêt de tous de sortir rapidement de ce conflit afin de préserver la richesse culturelle de notre pays, de refonder collectivement un système qui sera équilibré et pérenne et d’assurer la tenue des festivals d’été . Cela ne sera possible que dans le dialogue.

A cet égard, le Parti socialiste considère que l’accord intervenu entre les partenaires sociaux n’est pas acceptable en l’état, car les propositions des professionnels de la culture n’y ont pas été écoutées, qu’il fait peser un risque de précarisation des intermittents et qu’il met en danger un grand nombre d’emplois ainsi que l’exception culturelle française.

C’est le sens de la lettre que Jean-Christophe Cambadélis avait adressée dès le 9 mai dernier au Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social, François Rebsamen, pour soutenir la réouverture de la concertation et la prise en compte des propositions du comité de suivi.

C’est pourquoi le Parti socialiste se félicite des annonces du Premier Ministre quant à la relance des négociations et à la prise en charge par l’Etat du différé d’indemnisation qui permettra d’éviter de pénaliser des professions déjà trop précarisées.

Le Parti Socialiste se félicite également de l’annonce faite par le Premier Ministre que les crédits budgétaires consacrés à la création et au spectacle vivant seront maintenus, intégralement, en 2015, 2016 et 2017.

Le Parti socialiste appelle donc l’ensemble des acteurs à se mettre désormais autour de la table et à renouer le fil du dialogue dans le cadre de la mission que le Premier Ministre a confiée à Jean-Patrick Gille, Hortense Archambault et Jean-Denis Combrexelle.



  Derniers articles  
  19/06/2018 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 28 juin 2018  
  15/06/2018 : Conseil départemental de la Meuse - 21 juin 2018  
  14/06/2018 : Solidarités : Macron fait le SAV de sa politique anti-pauvres ! - 13/06/2018  
  14/06/2018 : Projet de loi Avenir Professionnel : une marchandisation du service public de la formation - 12/06/2018  
  14/06/2018 : Lancement de la plateforme collaborative la Ruche Socialiste - 10/06/2017  
  13/06/2018 : Revenu de base : 13 départements engagés pour l’innovation sociale - 06/06/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET