Articles > A lire > Faits de société

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Lettre ouverte de Noëlle Mangin à Mme Huraut (ancien Maire) - 02 avril 2008  
  Popularité 92 % : Le 17 mars 2006 : "Au rythme où l’on tue les journalistes en Irak,...  
  Popularité 70 % : Un budget pour les riches, un contre-budget pour tous - 18/10/2017  
  Popularité 70 % : François Hollande à Toulon - 18/08/2007  
  Popularité 70 % : AVIS AUX ALD ..... 10/06/2007  
  Popularité 70 % : Evolution du marché du travail - conjoncture lorraine fin décembre 2005  
     

Arrêté anti-Drapeaux : Christian Estrosi joue la surenchère et blesse les valeurs de la République - 30/06/2014

Lundi 30 juin 2014 - communiqué de presse : Marie-Pierre de la Gontrie, secrétaire nationale à la Justice et aux Libertés

Arrêté anti-Drapeaux : Christian Estrosi joue la surenchère et blesse les valeurs de la République

Après les propos de Marine Le Pen sur la double nationalité, Christian Estrosi joue la surenchère en décidant d’interdire les drapeaux étrangers dans le centre de Nice.

Visant en réalité les supporters de l’équipe algérienne de football, cette décision est absurde, inacceptable et attentatoire aux libertés.

Bien entendu, les débordements doivent être condamnés et évités. Bien entendu, l’État doit garantir à chacun le maintien de la sureté et de la tranquillité publique.

Mais le nécessaire maintien de l’ordre ne doit pas servir de prétexte à une stigmatisation de ces supporters, en grande partie français, et qui n’ont à cœur que de soutenir l’équipe qui leur est chère.

Brandir un drapeau, qu’il soit étranger ou français, n’est pas et ne doit pas être considéré comme un danger.

Monsieur Estrosi prétend vouloir aider la police nationale à veiller aux symboles de la République française, mais c’est bien sa décision d’interdiction qui blesse gravement la République et porte atteinte à ses valeurs.



  Derniers articles  
  10/11/2017 : COP 23 : une étape transitoire, un enjeu politique majeur - 06 novembre 2017  
  10/11/2017 : Vie associative : des paroles aux actes - 10/11/2017  
  10/11/2017 : La transition énergétique ne doit pas attendre - 07/11/2017  
  10/11/2017 : Contrats aidés : le gouvernement s’entête et décrète un plan social massif - 06/11/2017  
  9/11/2017 : Conseil départemental de la Meuse - 16 novembre 2017  
  9/11/2017 : Conseil départemental de la Meuse - 19 octobre 2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET