Articles > A lire > Faits de société

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Agenda de la semaine du 14 au 18 mai  
  Popularité 100 % : Dieue : carte du canton  
  Popularité 100 % : Bar-le-Duc 1 : les candidats et le canton  
  Popularité 100 % : Revigny - pour joindre les candidats  
  Popularité 100 % : Résultats du 1er tour (10 juin 2012) - nord meusien  
  Popularité 100 % : Les Conseillers départementaux du Groupe des Elus de Gauche - 04/2015  
     

Arrêté anti-Drapeaux : Christian Estrosi joue la surenchère et blesse les valeurs de la République - 30/06/2014

Lundi 30 juin 2014 - communiqué de presse : Marie-Pierre de la Gontrie, secrétaire nationale à la Justice et aux Libertés

Arrêté anti-Drapeaux : Christian Estrosi joue la surenchère et blesse les valeurs de la République

Après les propos de Marine Le Pen sur la double nationalité, Christian Estrosi joue la surenchère en décidant d’interdire les drapeaux étrangers dans le centre de Nice.

Visant en réalité les supporters de l’équipe algérienne de football, cette décision est absurde, inacceptable et attentatoire aux libertés.

Bien entendu, les débordements doivent être condamnés et évités. Bien entendu, l’État doit garantir à chacun le maintien de la sureté et de la tranquillité publique.

Mais le nécessaire maintien de l’ordre ne doit pas servir de prétexte à une stigmatisation de ces supporters, en grande partie français, et qui n’ont à cœur que de soutenir l’équipe qui leur est chère.

Brandir un drapeau, qu’il soit étranger ou français, n’est pas et ne doit pas être considéré comme un danger.

Monsieur Estrosi prétend vouloir aider la police nationale à veiller aux symboles de la République française, mais c’est bien sa décision d’interdiction qui blesse gravement la République et porte atteinte à ses valeurs.



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET