Articles > A lire > Emploi, chômage, dialogue social

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Installation du 21/03/2008 - Conseil municipal Bar-le-Duc  
  Popularité 90 % : Présence socialiste au Pays de Commercy - novembre 2016  
  Popularité 90 % : Les Primaires citoyennes en Meuse : 22 et 29 janvier 2017  
  Popularité 90 % : Installation le 20/03/2008  
  Popularité 90 % : Labo de Bure - DL - 17/11/2005  
  Popularité 90 % : Conférence nationale des services publics en milieu rural - 17/11/2005 - 32 pages  
     

Que cherche le Medef ? - 30/06/2014

Lundi 30 juin 2014 - communiqué de presse : Karine Berger, secrétaire nationale à l’Économie, à la Fiscalité et aux Comptes publics, François Kalfon, secrétaire national au Travail, à l’Emploi, à la Formation professionnelle et au Dialogue social

Que cherche le Medef ?

A quoi joue le Medef ? Souhaite-t-il bloquer la France ? Souhaite-t-il vraiment décourager tous ceux et toutes celles, notamment dans les syndicats réformateurs, qui veulent trouver une solution pour que le pays sorte de la crise dans laquelle il est plongé ?

En menaçant d’un éventuel boycott de la Conférence sociale des 7 et 8 juillet, menace bien peu crédible, il ramène le patronat des dizaines d’années en arrière, quand le dialogue social n’existait pas et que les relations sociales se résumaient aux rapports de force entre intérêts divergents.

Face aux difficultés économiques que traverse la France, l’ensemble des forces sociales et économiques a une immense responsabilité, les déclarations du président du Medef soulignent un refus de prendre ses responsabilités au moment où tous les Français participent à l’effort commun pour rétablir les comptes publics et aider les entreprises à retrouver des marges suffisantes pour embaucher et investir.
La menace de boycott de la Conférence sociale va évidemment à l’encontre de la méthode gouvernementale de dialogue sociale décidée en accord avec l’ensemble des partenaires sociaux. Remettre en cause la Conférence sociale c’est prendre le risque d’une dislocation du Pacte social. C’est prendre le risque de bloquer la France. C’est irresponsable.

Le Parti socialiste demande au Medef de redevenir la voix des chefs d’entreprises et pas celle des conservateurs de ce pays.



  Derniers articles  
  1er/12/2017 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 07/12/2017  
  1er/12/2017 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 12/10/2017  
  28/11/2017 : Les forums de la refondation - 20/11/2017  
  10/11/2017 : COP 23 : une étape transitoire, un enjeu politique majeur - 06 novembre 2017  
  10/11/2017 : Vie associative : des paroles aux actes - 10/11/2017  
  10/11/2017 : La transition énergétique ne doit pas attendre - 07/11/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET