Articles > A lire > Emploi, chômage, dialogue social

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Les délégations - mars 2008  
  Popularité 81 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 67 % : L’organisation du grand débat - 05/02/2019  
  Popularité 67 % : Conseil de la Communauté d’Agglomération - 16 juin 2016  
  Popularité 50 % : Travailleurs détachés : une avancée, des incertitudes - 25/10/2017  
  Popularité 50 % : Projet de réforme des collectivités territoriales et de la loi de finances 2010  
     

Conflit des intermittents - 09/06/2014

Lundi 9 juin 2014 : communiqué de presse de Colombe Brossel, secrétaire nationale à l’Éducation, la formation et la culture

Le Parti socialiste se félicite de la nomination de Jean-Patrick Gille à la tête d’une « mission de proposition » sur le conflit des intermittents

La nouvelle convention sur l’assurance chômage, discutée par les partenaires sociaux, doit être validée par le ministère du Travail d’ici à la fin du mois de juin. Ce texte, qui préserve les annexes 8 et 10 relatives aux intermittents du spectacle, n’est cependant pas sans poser problème. En effet, ce texte, dans sa version actuelle, pourrait entraîner une précarité supplémentaire pour les intermittents du spectacle.

C’est pour cette raison principale, mais aussi pour que l’ensemble des spécificités du régime des intermittents du spectacle soit débattu, que le Parti socialiste avait par un courrier de son Premier Secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis, au ministre du Travail, le 9 mai, souhaité que le gouvernement prenne en compte les conséquences de cet accord sur le régime spécifique des intermittents avant tout agrément.

Depuis, un préavis de grève a été déposé par la CGT Spectacle, plusieurs représentations, spectacles et festivals ont été annulés. Il est temps de réouvrir le dialogue, afin d’une part que la réforme de l’assurance chômage ne pénalise pas les intermittents du spectacle, et d’autre part que l’ensemble des festivals de cet été, facteurs de croissance économique et d’emplois évidents, ne soient pas appelés à être annulés.

C’est pourquoi le Parti socialiste se félicite de la nomination de Jean-Patrick Gille comme « médiateur ». Spécialiste reconnu du sujet, il a coprésidé la mission d’information parlementaire sur les conditions d’emploi dans les milieux artistiques. A la tête de cette mission d’information, il a su créer les conditions du dialogue, de l’élaboration commune de propositions. Son travail a d’ailleurs été salué par l’ensemble des parties prenantes.

Sa nomination doit pouvoir permettre de renouer le dialogue et apaiser les esprits.



  Derniers articles  
  18/02/2019 : Lancement du chantier « Santé et Territoires » - 16/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste s’ouvre : huit artistes d’Ivry-Port - 16/02/2019  
  18/02/2019 : « Ça suffit ! » : l’appel à l’union contre l’antisémitisme - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste appelle à un sursaut de la France dans la protection des Kurdes de Syrie - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste demande au ministre Blanquer de renoncer à supprimer le CNESCO - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Grand débat : La Ruche socialiste s’empare de la question de la pauvreté - 09/02/2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET