Articles > A lire > Autre

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Conseil municipal - 26 octobre 2017  
  Popularité 98 % : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  Popularité 78 % : Le 17 mars 2006 : "Au rythme où l’on tue les journalistes en Irak,...  
  Popularité 69 % : Fonds d’accompagnement du laboratoire de Bure - DL - 17/12/2009  
  Popularité 54 % : Constitutionalisation de l’abolition de la peine de mort en France - intervention de Robert Badinter au Congrès de Versailles - 19/02/2007  
  Popularité 54 % : Retrait du CPE - Communiqué de presse à l’issue de la réunion de la Gauche - 31/03/2006  
     

La violence des propos de Claude Guéant est vaine - 01/06/2014

Dimanche 1er juin 2014 - communiqué de presse : Carlos Da Silva, porte-parole du Parti socialiste

La violence des propos de Claude Guéant est vaine, la justice ne doit pas se laisser impressionner et poursuivre son travail en toute indépendance

Le Parti socialiste condamne fermement les accusations portées ce matin par Claude Guéant, ancien secrétaire général de l’Élysée et ministre de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy, au sortir de sa garde à vue dans le cadre de l’affaire Tapie.

Claude Guéant cherche, dans une accusation délirante et sans fondement de l’actuel gouvernement, pour se disculper de ses propres turpitudes, à détourner l’attention de l’opinion publique.

Interrogé, sur Europe 1, par Jean-Pierre Elkabbach, celui-ci a dénoncé la remise par les services de l’Élysée des documents relatifs à la présidence de Nicolas Sarkozy et qu’il qualifie de « scandale d’Etat », d’ « organisation qui est faite à coup de violation du secret de l’instruction et de l’enquête et (…) d’instrumentalisation de la justice pour dénigrer et détruire Nicolas Sarkozy » et de « manipulation ».

Ces déclarations diffamatoires sont particulièrement indignes. La seule manipulation, désespérée, qui est à l’œuvre est la sienne quand il injurie et jette l’opprobre sur nos institutions.

Faut-il rappeler une nouvelle fois à Claude Guéant que l’Élysée a produit les pièces dont il est question à la demande des magistrats ? Et que tout refus de s’y plier se serait apparenté à du recel de preuves dans le cadre d’une enquête d’une très grande gravité au vu des chefs d’accusation ? Si Claude Guéant n’a strictement rien à se reprocher, il devrait se réjouir que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

Le Parti socialiste se félicite de constater que la justice et la police font leur travail, avec rigueur, efficacité et en toute indépendance – comme cela ne fut pas toujours le cas, notamment sous la présidence ce Nicolas Sarkozy.



  Derniers articles  
  19/10/2017 : Conseil municipal - 26 octobre 2017  
  18/10/2017 : Un budget pour les riches, un contre-budget pour tous - 18/10/2017  
  25/09/2017 : Le logement social paie la facture de la rigueur… - 20/09/2017  
  25/09/2017 : Sénatoriales - point presse du Parti socialiste - 24/09/2017  
  25/09/2017 : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  25/09/2017 : Pour les emplois aidés, le compte n’y est pas et c’est la double peine - 25/09/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET