Articles > Ce qu’a fait (ou laissé) la droite

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Projet de loi Avenir Professionnel : une marchandisation du service public de la formation - 12/06/2018  
  Popularité 98 % : De postures en imposture, le Front National découvre l’écologie… - 10/12/2014  
  Popularité 97 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc : ordre du jour - 09 février 2012  
  Popularité 97 % : Budget primitif 2012 - intervention de Diana André  
  Popularité 97 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc : ordre du jour - 24 janvier 2013  
  Popularité 97 % : Déclaration à la presse - 24/04/2017  
     

M. Copé ne trompe personne, même pas ses amis - 03/03/2014

Lundi 3 mars 2014 - communiqué de presse : David Assouline, porte-parole du Parti socialiste

M. Copé ne trompe personne, même pas ses amis

Avec sa déclaration « solennelle » au siège de l’UMP, M. Copé n’a trompé personne, ni les Français ni même ses propres amis.

La seule conséquence de ses propos, qui s’applique dès aujourd’hui, c’est la mise sous scellés de la comptabilité de l’UMP, c’est-à-dire la mise sous scellés de la transparence.

Le rideau de fumée du président de l’UMP, qui se fait d’un coup le chantre de la transparence qu’il estimait il n’y a pas si longtemps « démagogique » et « voyeuriste », ne parvient même pas à masquer la terrible guerre interne qui ravage son parti depuis bientôt deux ans.

C’est M. Juppé qui l’invite à garder la mesure dans ses attaques contre la presse, c’est M. Wauquiez qui réclame la saisine d’un commissaire aux comptes indépendants pour vérifier les dépenses de communication de l’UMP, c’est M. Fillon qui attend les municipales pour sortir les couteaux.

L’UMP, qui devrait être le principal parti d’opposition, dont on attend les propositions sur les grands sujets qui intéressent les Français, et notamment sur le pacte de responsabilité et la lutte pour l’emploi, sombre dans un conflit fratricide dont M. Copé, s’il était un dirigeant politique responsable, devrait chercher à extirper sa famille politique.



  Derniers articles  
  15/06/2018 : Conseil départemental de la Meuse - 21 juin 2018  
  14/06/2018 : Solidarités : Macron fait le SAV de sa politique anti-pauvres ! - 13/06/2018  
  14/06/2018 : Projet de loi Avenir Professionnel : une marchandisation du service public de la formation - 12/06/2018  
  14/06/2018 : Lancement de la plateforme collaborative la Ruche Socialiste - 10/06/2017  
  13/06/2018 : Revenu de base : 13 départements engagés pour l’innovation sociale - 06/06/2018  
  12/06/2018 : Groupe des élus de gauche de Commercy (lettre ouverte au Maire)  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET