Articles > A lire > Emploi, chômage, dialogue social

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Lettre ouverte de Noëlle Mangin à Mme Huraut (ancien Maire) - 02 avril 2008  
  Popularité 92 % : Le 17 mars 2006 : "Au rythme où l’on tue les journalistes en Irak,...  
  Popularité 70 % : Un budget pour les riches, un contre-budget pour tous - 18/10/2017  
  Popularité 70 % : François Hollande à Toulon - 18/08/2007  
  Popularité 70 % : AVIS AUX ALD ..... 10/06/2007  
  Popularité 70 % : Evolution du marché du travail - conjoncture lorraine fin décembre 2005  
     

Adoption de la loi Savary sur la régulation du statut des travailleurs détachés - 25/02/2014

Mardi 25 février 2014 - communiqué de presse : Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Marc Germain, Secrétaire national au Travail et à l’Emploi

Adoption de la loi Savary sur la régulation du statut des travailleurs détachés

L’Assemblée nationale a adopté aujourd’hui la proposition de loi, portée par le député Gilles Savary et le groupe socialiste, sur la sous-traitance et la lutte contre le dumping social et la concurrence déloyale. Il traduit dans la loi française, en allant plus loin, l’accord obtenu par Michel Sapin, ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, au conseil des ministres du travail de l’Union européenne du 9 décembre dernier à Bruxelles.

Le Parti socialiste salue cette proposition de loi qui comporte des pas en avant décisifs pour la protection des travailleurs. Elle introduit la responsabilité conjointe et solidaire des donneurs d’ordre avec les sous-traitants qui frauderaient et ce dans tous les secteurs (non plus seulement le bâtiment), ainsi que l’extension de l’obligation de vigilance de l’entreprise à l’exécution du contrat conclu avec un prestataire de services établi hors de France. Une « liste noire » des entreprises et des prestataires de services condamnés à au moins 15 000 euros d’amende pour des infractions constitutives de travail illégal sera créée. Une nouvelle peine complémentaire à l’encontre d’une personne morale condamnée pour travail dissimulé ou emplois d’étrangers sans titre de travail sera créée. Elle consistera en une interdiction de percevoir toute aide publique sur une période pouvant aller jusqu’à 5 ans. En outre, les entreprises de transport routier, qui ont largement recours aux travailleurs détachés, seront obligées de loger leur chauffeur pendant le temps de repos hebdomadaire ou à le remplacer, sous peine de sanctions. Enfin, les associations, les syndicats professionnels et les syndicats de salariés de branche pourront se constituer partie civile en cas de travail illégal de nature à fausser la concurrence.

Cette loi est une avancée majeure obtenue par le gouvernement afin de lutter contre le dumping social, entrave à la mise en place d’une réelle Europe sociale. Cette loi marque la volonté de créer les conditions d’une harmonisation par le haut des règles sociales. C’est un pas essentiel dans le renforcement du marché unique européen où les partenaires sociaux ont un rôle à jouer. Le Parti socialiste ne peut que se réjouir d’une telle avancée.



  Derniers articles  
  10/11/2017 : COP 23 : une étape transitoire, un enjeu politique majeur - 06 novembre 2017  
  10/11/2017 : Vie associative : des paroles aux actes - 10/11/2017  
  10/11/2017 : La transition énergétique ne doit pas attendre - 07/11/2017  
  10/11/2017 : Contrats aidés : le gouvernement s’entête et décrète un plan social massif - 06/11/2017  
  9/11/2017 : Conseil départemental de la Meuse - 16 novembre 2017  
  9/11/2017 : Conseil départemental de la Meuse - 19 octobre 2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET