Articles > A lire > Autre

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Les délégations - mars 2008  
  Popularité 81 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 67 % : L’organisation du grand débat - 05/02/2019  
  Popularité 67 % : Conseil de la Communauté d’Agglomération - 16 juin 2016  
  Popularité 50 % : Travailleurs détachés : une avancée, des incertitudes - 25/10/2017  
  Popularité 50 % : Projet de réforme des collectivités territoriales et de la loi de finances 2010  
     

En s’en prenant à Edouard Martin, le parachuté à Forbach a montré son vrai visage - 25/02/2014

Mardi 25 février 2014 - communiqué de presse : David Assouline, porte-parole du Parti socialiste

En s’en prenant à Edouard Martin, le parachuté à Forbach a montré son vrai visage

En s’en prenant violemment à Edouard Martin, M. Philippot a montré son vrai visage : celui d’un responsable de l’extrême-droite qui déteste les ouvriers quand ils sont syndicalistes et profondément républicains, et qui, même dans la confrontation aux pires conséquences de la crise, ne cherchent pas de boucs-émissaires parmi les autres ouvriers en France et à l’étranger.
Il pense certainement ainsi faire oublier son vrai visage : celui d’un apparatchik d’extrême-droite parachuté qui ne connaît ni le monde ouvrier ni la Lorraine.

Accroché à son parachute et du haut de sa longue carrière de professionnel de la politique, M. Philippot se permet de donner des leçons au nom des ouvriers de Lorraine à Edouard Martin, ancien leader syndical de l’aciérie Arcelor Mittal qui s’est investi pendant de longs mois, jours et nuits aux côtés de ses collègues sidérurgistes lorrains.

Au-delà de l’indécence des propos du conseiller de Marine Le Pen, rémunéré depuis des années par son parti pour en masquer la véritable nature xénophobe derrière un vernis social artificiel, M. Philippot semble oublier que l’habit ne fait pas le moine. Tout le monde peut prétendre parler au nom des ouvriers mais plus rares sont ceux qui s’investissent sincèrement pour en défendre les emplois et les valeurs au nom desquelles toutes les conquêtes sociales ont été arrachées. Édouard Martin en fait partie, les lorrains le savent et le Parti socialiste est fier qu’il porte ce combat dans toute l’Europe.

A travers les propos de M. Philippot c’est le véritable visage du Front National qui s’exprime : celui d’un parti qui a toujours méprisé et attaqué les syndicalistes, leurs combats et leurs revendications, préférant faire l’éloge du repli sur soi et de la haine de l’autre.



  Derniers articles  
  18/02/2019 : Lancement du chantier « Santé et Territoires » - 16/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste s’ouvre : huit artistes d’Ivry-Port - 16/02/2019  
  18/02/2019 : « Ça suffit ! » : l’appel à l’union contre l’antisémitisme - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste appelle à un sursaut de la France dans la protection des Kurdes de Syrie - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste demande au ministre Blanquer de renoncer à supprimer le CNESCO - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Grand débat : La Ruche socialiste s’empare de la question de la pauvreté - 09/02/2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET