Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Interventions - déclarations - communiqués

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Quelques exemples de ce que la droite compte mettre en place - 03/12/2016  
  Popularité 100 % : Comment adhérer ?  
  Popularité 100 % : Convention égalité réelle - 09/11/2010  
  Popularité 100 % : Création d’emploi au quatrième trimestre 2016 : la meilleure performance depuis 2007 - 10/02/2017  
  Popularité 100 % : Ordre du jour du 29 juin 2006  
  Popularité 100 % : Texte d’orientation politique 2008-2011 du Parti Socialiste - 12/2008  
     

La Gauche et le budget départemental - 17/02/2012

Communiqué du Groupe des Élus de Gauche à l’Est Républicain ("communiqué en attente de publication")

OBJET  : Débat sur le budget 2013

La Gauche et le budget départemental

Par un vote d’abstention concernant le budget 2013, le Groupe des Elus de Gauche a choisi de reconnaître certaines avancées proposées par l’Exécutif départemental, tout en refusant de valider l’ensemble de la politique menée par la Conseil Général.

Dans son exposé, Daniel Lhuillier, Président du Groupe, a développé en 10 points les explications de ce vote.

L’article paru dans l’Est Républicain résume très lapidairement cet exposé. Rappelons-en ici les principaux points :

  • la demande, que nous avions exprimée lors du DOB, de ne pas augmenter les impôts, a été entendue ;
  • le désendettement se poursuit, même si nous avons souligné qu’il arrivait bien tard et qu’il aurait été préférable aujourd’hui de pouvoir relancer la machine économique ;
  • le Département s’engage dans une vague de recrutements de jeunes en « emplois avenir », comme nous le souhaitions ; nous resterons vigilants à ce qu’ils soient attribués dans l’esprit de la loi et qu’ils ne soient pas détournés ;
  • enfin, comme indiqué dans l’article, nous avons dénoncé l’attitude de l’Etat, mais en raison de son désengagement au cours des 10 dernières années. Pour l’avenir au contraire, nos espoirs se portent vers l’Acte 3 de la Décentralisation, qui devrait redonner véritablement leur autonomie aux collectivités.

Pourtant, ce vote est loin de constituer un blanc-seing pour la politique départementale et nous avons énuméré un certain nombre de politiques nécessitant un changement de direction : pauvreté et non-recours au RSA, habitat, préparation du Centenaire de la Grande Guerre, projet de stockage des déchets radioactifs, enseignement, téléphonie mobile et internet...

Pour terminer, la cohésion au sein de notre groupe est complète, et Jean Picart, tout en rappelant ses divergences d’approche au niveau de la politique nationale, est solidaire du Groupe de Gauche du Conseil Général. Les flèches qu’il a lancées visaient le discours de conseillers généraux de Droite appelant à une maîtrise des dépenses publiques au niveau national tout en dénonçant des baisses de dotations au niveau départemental et en oubliant que la dette française a doublé pendant les 10 dernières années de Droite que nous venons de vivre.



  Derniers articles  
  13/08/2017 : Jour du dépassement : les socialistes demandent des moyens garantis pour la transition écologique - 02/08/2017  
  13/08/2017 : La fausse route du gouvernement Philippe - 30/07/2017  
  13/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Le Parti socialiste salue la mémoire de Jeanne Moreau - 08/2017  
  3/08/2017 : Le Gouvernement tourne le dos aux quartiers prioritaires - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET