Articles > A lire > Logement et politique de la Ville

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : 5 minutes pour convaincre #7 - 23 mai 2017  
  Popularité 100 % : Déficit de la sécurité sociale : record historique pour le Gouvernement Raffarin ! - 27/04/2005  
  Popularité 100 % : Nicolas Sarkozy tombe le masque frontiste (Interview de Nicolas Sarkozy à Valeurs actuelles) - 05/08/2015  
  Popularité 100 % : Ordre du jour des 08 & 09 juillet 2009  
  Popularité 100 % : Primaires : 21 septembre 2011  
  Popularité 100 % : le 9 juin 2006 : le niveau du déficit du régime général de la sécurité sociale fin 2006  
     

Jean-François Copé et François Fillon unis… contre les locataires ! - 05/06/2012

Communiqué de Guillaume Bachelay et Charlotte Brun, porte-parole pour la campagne législative.

Jean-François Copé et François Fillon unis… contre les locataires !

Entre deux attaques pour la conquête de l’UMP, les frères ennemis de la droite se relaient contre le projet de décret annoncé par la ministre du logement visant à encadrer de façon temporaire et immédiate des hausses de loyer à la location et à la relocation.

Décidément, MM. Copé et Fillon sont mal à l’aise dès qu’il s’agit de prendre des mesures en faveur du pouvoir d’achat des locataires, reproduisant les volte face et atermoiements du candidat Sarkozy en matière de logement.

Alors qu’un locataire du parc privé sur cinq dépense plus de 40 % de ses revenus pour se loger, c’est par le biais de l’article 18 de la loi de 1989 sur les rapports locatifs que le Gouvernement a décidé d’agir. L’objectif est d’appliquer pleinement la loi pour freiner la hausse des loyers, ce que s’est bien gardée de faire la droite pendant 10 ans.

Le Président de la République a pris des engagements précis, chiffrés et clairs pour le logement. Le Gouvernement de Jean-Marc Ayrault les met aujourd’hui en œuvre en concertation avec les acteurs concernés.

L’encadrement des loyers à la relocation en est la première étape : elle répond à l’urgence et va permettre à de nombreux locataires, notamment des jeunes et des étudiants, de ne plus être confrontés à des hausses injustifiables lors d’un changement d’appartement.

Dommage que le semblant d’unité entre MM. Copé et Fillon se fasse contre les intérêts de millions de Français qui ont subi pendant dix ans les effets de la spéculation immobilière.



  Derniers articles  
  25/09/2017 : Le logement social paie la facture de la rigueur… - 20/09/2017  
  25/09/2017 : Sénatoriales - point presse du Parti socialiste - 24/09/2017  
  25/09/2017 : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  25/09/2017 : Pour les emplois aidés, le compte n’y est pas et c’est la double peine - 25/09/2017  
  24/09/2017 : Elections sénatoriales 2017 (résultats)  
  23/09/2017 : Conseil municipal - 28 septembre 2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET