Articles > A lire > Emploi, chômage, dialogue social > Chômage

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 27 septembre 2018  
  Popularité 53 % : Proche-Orient : réaction du Parti socialiste - 14/05/2018  
  Popularité 32 % : Ordre du jour du 31 mars 2011  
  Popularité 32 % : Débat public sur les déchets nucléaires (volet économique) - 15/12/2005  
  Popularité 32 % : Bure & zone de proximité - DL - 15/12/2005  
  Popularité 32 % : Journal de la section - A Propos 02/2006  
     

Chiffres du chômage : une communication du gouvernement totalement déplacée - 24/02/2011

Communiqué de Alain Vidalies, Secrétaire national au travail et à l’emploi

Chiffres du chômage : une communication du gouvernement totalement déplacée

Depuis 24 heures, les ministres se relaient pour annoncer une prétendue baisse importante du nombre de demandeurs d’emploi. Les chiffres qui viennent de tomber montrent une réalité malheureusement très différente. La baisse n’est que de 300 (catégories A, B et C), ce qui est bien dérisoire après la hausse importante du mois précédent. Cette attitude, jouant avec les espérances de nombreux chômeurs qui attendent un avenir meilleur sur le front de l’emploi, est déplacée.

On attendrait de nos gouvernants qu’ils agissent au lieu de se gargariser sur les plateaux de télévision. Invité hier soir au 20 heures de TF1, Xavier Bertrand a même osé évoquer « la baisse importante » du chômage. Mais le choix de ne parler que des chiffres du chômage de la catégorie A, pour laquelle le nombre de demandeurs d’emploi diminue au mois de Janvier de 0,7%, ne doit pas faire illusion. Ce gouvernement est passé maître dans l’art de minimiser la réalité du chômage en France et d’ignorer la souffrance de centaines de milliers de Français.

S’agissant des catégories B (demandeurs d’emploi ayant travaillé moins de 78 heures dans le mois) et C (demandeurs d’emploi ayant travaillé plus de 78 heures dans le mois) ce nombre augmente de +19.000. L’augmentation significative du nombre de ces demandeurs d’emploi dans ces deux catégories constitue en l’état une singularité inquiétante et révélatrice d’une véritable explosion de la précarité en France

Le gouvernement, parce qu’il n’a pas de politique de l’emploi, n’a pas de résultat sur l’emploi. D’autres choix étaient possibles, comme ceux faits en Allemagne, qui ont permis à ce pays d’observer une baisse importante du chômage. Sans vraie politique de l’emploi et sans une autre politique économique, cette situation de hausse globale du chômage, accompagnée de quelques baisses marginales, peut perdurer encore longtemps.

Nous demandons au gouvernement de cesser cette politique de l’autruche et d’accepter enfin d’agir à la hauteur des besoins par une vraie politique de relance.



  Derniers articles  
  22/09/2018 : Réaction du Parti socialiste au « plan pauvreté » du gouvernement - 18/09/2018  
  22/09/2018 : Le chemin du progrès social passe par la mise en place du revenu de base - 12/09-2018  
  21/09/2018 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 27 septembre 2018  
  18/09/2018 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 20/09/2018  
  18/09/2018 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 05/07/2018  
  10/09/2018 : Tribune du Parti socialiste : « Aquarius : tout nous oblige » - 10/08/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET