Articles > A lire > Santé - Sécurité sociale > Personnes âgées, handicapées

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Agenda de la semaine du 14 au 18 mai  
  Popularité 100 % : Dieue : carte du canton  
  Popularité 100 % : Bar-le-Duc 1 : les candidats et le canton  
  Popularité 100 % : Revigny - pour joindre les candidats  
  Popularité 100 % : Résultats du 1er tour (10 juin 2012) - nord meusien  
  Popularité 100 % : Les Conseillers départementaux du Groupe des Elus de Gauche - 04/2015  
     

Handicap : non au retour en arrière sur les normes d’accessibilité dans les bâtiments publics neufs - 17/02/2011

Communiqué de Charlotte Brun, Secrétaire nationale aux personnes âgées, handicap et dépendance

Handicap : non au retour en arrière sur les normes d’accessibilité dans les bâtiments publics neufs

L’Assemblée nationale a adopté hier en première lecture une proposition de loi du sénateur Paul Blanc qui, sous couvert d’un bilan de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, propose dans son article 14 bis de revenir sur les normes d’accessibilité dans les bâtiments publics neufs en proposant un nouveau dispositif de dérogation.

Il est pourtant facile de faire le bilan de cette loi : le délai de dix ans pour rendre accessibles l’ensemble des bâtiments publics aux personnes en situation de handicap moteur, sensoriel ou psychique était raisonnable. Pourtant, à quatre ans de l’échéance de 2015, rien n’a été fait, ou presque. Privées de financement et d’accompagnement, les collectivités territoriales peinent à réaliser les diagnostics nécessaires. Et la majorité parlementaire cherche par tous les moyens à s’exempter de ses obligations pourtant légales et des engagements liés à la ratification de la Convention internationale des personnes handicapées en février 2010.

Nous refusons l’idée que les normes d’accessibilité seraient des contraintes insupportables pour la construction de bâtiments neufs en France, et notamment, de logements.

Tout comme les normes en matière de surface, d’isolation, d’accès à l’eau, elles apportent un confort supplémentaire à l’ensemble de la population. Au moment où le président de la République lance un « grand débat sur la dépendance », comment ne pas voir que seuls des logements, des administrations, des services publics accessibles, garantiront l’autonomie des millions de personnes, âgées ou en situation de handicap, qui en France ont besoin d’aide dans leur vie quotidienne et dans leurs déplacements ?

Le Parti socialiste demande au gouvernement de mener une réflexion globale sur l’accès à l’autonomie dans notre pays. Il s’agit de faire disparaître les situations de handicap pour rendre les individus réellement égaux et libres de participer à la vie de la cité. Cela commence par les constructions neuves.



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET