Articles > A lire > Emploi, chômage, dialogue social > Conflits sociaux, grèves, dialogue social

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Nouvelle carte intercommunale (Meuse) - 01/01/2017  
  Popularité 100 % : Primaires citoyennes : je suis volontaire  
  Popularité 89 % : Lettre des Socialistes meusiens - décembre 2016  
  Popularité 89 % : Primaires citoyennes : dates à retenir  
  Popularité 68 % : Est Républicain - 29/01/2008  
  Popularité 68 % : De postures en imposture, le Front National découvre l’écologie… - 10/12/2014  
     

Egalité professionnelle : des mesures ambitieuses restent à mettre en œuvre - 14/01/2011

COMMUNIQUÉ de Gaëlle Lenfant, Secrétaire nationale aux droits des femmes

Egalité professionnelle : des mesures ambitieuses restent à mettre en œuvre

Une loi a été votée jeudi, afin de garantir la présence de 40% de femmes dans les conseils d’administrations et de surveillance des grandes entreprises, ainsi que des établissements et entreprises publics.

Si cette loi constitue un progrès indéniable, au regard de la très faible présence des femmes dans les instances de gouvernance des entreprises, la promotion de l’égalité professionnelle nécessite des politiques publiques bien plus ambitieuses.

La rémunération des femmes est aujourd’hui inférieure de 27% à celle des hommes, elles sont davantage concernées par le chômage, les contrats précaires, les emplois subalternes, les faibles retraites. Face à ces inégalités, les mesures proposées par la droite se révèlent bien pauvres !

Pour promouvoir l’égalité professionnelle et les droits des femmes les socialistes proposent de :
- mettre en place un service public de la petite enfance, alors que les femmes comblent aujourd’hui les lacunes de la puissance publique, au détriment de leur carrière professionnelle ;
- garantir la parité au sein de tous les conseils d’administration et de surveillance ;
- garantir, sous peine de sanctions, la réalisation par les entreprises, d’un rapport de situation comparée et de négociations afin de réduire les écarts de salaires entre les femmes et les hommes ;
- majorer les cotisations dues par l’employeur, pour les temps partiels, aujourd’hui occupés à 82% par des femmes ;
- rendre obligatoire l’information des salariés sur les conséquences d’un travail à temps partiel sur le niveau de leur retraite, sur la possibilité de cotiser à temps complet et de bénéficier d’une prise en charge du surcoût par l’employeur.

Pour nous socialistes, l’égalité professionnelle est une priorité dans notre lutte pour promouvoir les droits des femmes et donner de meilleurs garanties à tous les salarié-e-s.



  Derniers articles  
  16/05/2018 : Jeudi 17 mai sur France 2 : Olivier Faure vous donne rendez-vous  
  16/05/2018 : Réaction du Parti socialiste à la crise environnementale et sanitaire des « sargasses » - 16 mai 2018  
  16/05/2018 : Proche-Orient : réaction du Parti socialiste - 14/05/2018  
  16/05/2018 : Projet de loi contre les violences sexuelles et sexistes : le recul inexplicable du Gouvernement en matière de protection des mineurs - 14/05/2018  
  11/05/2018 : Réforme constitutionnelle : face à la « ...  
  11/05/2018 : Taxe d’habitation : quand la baisse est « en même temps » une hausse ! - 11/05/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET