Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2010 > Séance du 18/11/2010

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Les socialistes participent à la journée de défense des services publics - 06/02/2007  
  Popularité 100 % : Alcatel-Lucent : quand la course au profit met en péril l’entreprise -27/02/2007  
  Popularité 100 % : Fiscalité locale : rétablir la vérité pour s’opposer à la droite et soutenir nos élus - 17/02/2005  
  Popularité 100 % : Le Parti socialiste salue la mémoire d’Arnaud MARTY-LAVAUZELLE - 14/02/2007  
  Popularité 100 % : Marché du travail en Meuse - janvier 2005  
  Popularité 100 % : Enquête de l’Insee sur l’emploi en 2005 : une réalité alarmante - 25/03/2006  
     

Sécurisation du carrefour RD 116 - RD 157 - QJCS - 18/11/2010

Monsieur Jean-Claude SALZIGER dépose la Question Orale suivante :

Lors de la séance du Conseil général du 17 juin 2010, je vous avais interpellé pour mettre en oeuvre tout aménagement du carrefour RD 116 et RD 157 à proximité de Seigneulles susceptible de le sécuriser.
J’avais pensé notamment à l’élagage des arbres qui constituent un masque préjudiciable à la visibilité des automobilistes.

Cela fait maintenant 5 mois que j’ai demandé une intervention sur le terrain.

Pouvez-vous me dire où en est votre réflexion, ou mieux, quand entreprendrons-nous la mise en sécurité de ce dangereux carrefour ? »

DELIBERATION :

M. Le PRÉSIDENT : La parole est à M. THOUVENIN.

M. THOUVENIN : Après ce dramatique accident, les services du Conseil Général se sont rendus sur le terrain. L’étude fait apparaître que l’accident est survenu, car le stop n’a pas été respecté par l’automobiliste.

Vous avez évoqué, monsieur SALZIGER, l’éventualité d’un élagage. Or, rien ne gênait la signalisation au jour de l’accident, pas davantage à ce jour. Rien n’a été fait, puisque rien ne masque la visibilité.

Dans la mesure où l’accident fait suite à un non-respect de stop, nous proposons de multiplier les panneaux annonçant la présence d’un stop, non à 150 mètres comme c’est le cas actuellement, mais également à 200 mètres et à 100 mètres, soit trois séries de panneaux. S’il fallait procéder à un tel équipement à tous les carrefours du département, ce serait lourd financièrement !
Nous proposons de refaire la bande blanche plus fréquemment pour attirer l’oeil.

En outre, les services de l’État nous informent qu’ils ont décidé d’installer un radar fixe à ce carrefour. La vitesse sera limitée à 90 km/heure.

M. SALZIGER : cette réponse ne me satisfait aucunement. Pour les automobilistes qui empruntent la RD 116 en direction de Verdun, sur la droite, avant d’arriver au carrefour, on ne voit rien. Je sais bien qu’il y a des stops, mais un élagage serait nécessaire sur vingt ou trente mètres, ce qui nécessiterait peu de dépenses.

M. THOUVENIN : L’élagage ne modifierait pas la visibilité, les panneaux sont visibles.

M. Le PRÉSIDENT : Nous restons attentifs à tout ce qui relève de la sécurité.



  Derniers articles  
  13/08/2017 : Jour du dépassement : les socialistes demandent des moyens garantis pour la transition écologique - 02/08/2017  
  13/08/2017 : La fausse route du gouvernement Philippe - 30/07/2017  
  13/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Le Parti socialiste salue la mémoire de Jeanne Moreau - 08/2017  
  3/08/2017 : Le Gouvernement tourne le dos aux quartiers prioritaires - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET