Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2010 > Séance du 18/11/2010

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : 5 minutes pour convaincre #7 - 23 mai 2017  
  Popularité 100 % : Déficit de la sécurité sociale : record historique pour le Gouvernement Raffarin ! - 27/04/2005  
  Popularité 100 % : Nicolas Sarkozy tombe le masque frontiste (Interview de Nicolas Sarkozy à Valeurs actuelles) - 05/08/2015  
  Popularité 100 % : Ordre du jour des 08 & 09 juillet 2009  
  Popularité 100 % : Primaires : 21 septembre 2011  
  Popularité 100 % : le 9 juin 2006 : le niveau du déficit du régime général de la sécurité sociale fin 2006  
     

Intervention - Débat d’Orientation Budgétaire - R.Beauxerois

Intervention de Roger BEAUXEROIS

Chacun s’accorde ici à reconnaître que les ressources du Département sont limitées, voire insuffisantes. Dès lors, deux attitudes peuvent être tenues. La première est de tout faire pour obtenir une augmentation des ressources. Mais notre collègue CORDONNIER a dit que ce n’était pas par la fiscalité départementale que l’on pourrait atteindre cet objectif tant nos moyens d’action sont dérisoires.

L’augmentation des ressources vers laquelle nous devrions tendre passe nécessairement par la mise en accusation de la politique menée par l’État qui asphyxie les collectivités locales. Nous ne restons toutefois pas inactifs puisque, chaque année, nous mettons en accusation l’État. Mais on se rend compte que rien n’aboutit. Je crois que nous en sommes à un stade où il faut en venir à des méthodes nouvelles. Celles proposées par Pierre BURGAIN me semblent appropriées à l’actuelle conjoncture. D’autant plus qu’elle peut rallier un nombre majoritaire de Départements.

Lorsque la situation est difficile et que les ressources s’avèrent insuffisantes, la seconde attitude est de tout faire pour utiliser au mieux les moyens existants. Cela signifie notamment investir avec discernement, c’est-à-dire utiliser l’argent du Département là où il peut servir de levier, notamment en venant en appui aux collectivités territoriales. Bien des projets importants sont organisés par les communes grâce aux crédits du Département. L’effet de levier passe également par la maîtrise d’ouvrage départementale qui peut bénéficier d’aides financières extérieures et multiples.

Parmi les partenaires financiers du Département, citons l’Europe, l’État, mais il existe un autre partenaire privilégié : la Région Lorraine.
J’aurais souhaité que le rapport du DOB soit mieux structuré pour démontrer qu’au travers des projets du Département, on pouvait mettre en oeuvre le plan Meuse de la Région Lorraine.

Nous rencontrons bien des difficultés à mobiliser ce plan de soixante millions d’euros. Lors du DOB, il conviendrait d’indiquer les pistes concrètes pour aller plus avant dans la mobilisation des fonds de la Région Lorraine qui sont limités à quatre axes. Au moment du DOB, il nous appartiendra d’élargir les champs d’intervention de la Région en faveur du Département.



  Derniers articles  
  25/09/2017 : Le logement social paie la facture de la rigueur… - 20/09/2017  
  25/09/2017 : Sénatoriales - point presse du Parti socialiste - 24/09/2017  
  25/09/2017 : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  25/09/2017 : Pour les emplois aidés, le compte n’y est pas et c’est la double peine - 25/09/2017  
  24/09/2017 : Elections sénatoriales 2017 (résultats)  
  23/09/2017 : Conseil municipal - 28 septembre 2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET