Articles > A lire > International, exil & immigration > International

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Réunions publiques  
  Popularité 100 % : Bar-le-Duc 1 : rassemblement "La Meuse au Coeur"  
  Popularité 90 % : Brexit : le Royaume-Uni va redevenir une île - 24/06/2016  
  Popularité 90 % : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 14/12/2016  
  Popularité 90 % : Le G20 s’empare de la question de l’acier - 09/06/2016  
  Popularité 90 % : Jour du dépassement : les socialistes demandent des moyens garantis pour la transition écologique - 02/08/2017  
     

AFGHANISTAN : Trois mois après les élections législatives - 15/12/2010

Communiqué de Jean-Christophe Cambadélis, Secrétaire nationale à l’Europe et à l’international

AFGHANISTAN : Trois mois après les élections législatives

Trois mois après les élections législatives du 19 septembre en Afghanistan, l’invalidation de près d’un quart des bulletins frauduleux par la Commission électorale indépendante et l’examen de nombreuses plaintes par la Commission des plaintes électorales au sein de laquelle siègent des représentants de l’ONU, la Commission électorale indépendante a annoncé, au début du mois, le résultat définitif de ces élections.

Ce résultat traduit l’échec des candidats favorables au Président Hamed Karzaï et la progression de l’opposition politique. C’est la raison pour laquelle le président afghan refuse de convoquer le nouveau Parlement comme la loi l’y oblige. Il se cache derrière une décision du procureur général, qui dépend de lui, pour contester la légitimité des nouveaux élus. Or, selon la loi électorale, seule la Commission électorale indépendante est habilitée, après l’examen des plaintes par la Commission des plaintes électorales, d’annoncer le résultat du scrutin.

Le Parti socialiste demande au secrétaire général de l’ONU, à l’Union européenne et au gouvernement français, engagés dans le processus politique et la stabilisation de l’Afghanistan, de demander au gouvernement afghan de respecter la loi électorale et de convoquer immédiatement le nouveau Parlement élu. L’Afghanistan n’a pas besoin d’une grave crise politique interne qui viendrait compliquer davantage la recherche d’une solution à la guerre.



  Derniers articles  
  13/07/2018 : Face au Président des riches,..... un parti pour tous les autres.  
  3/07/2018 : Conseil départemental de la Meuse - 12 juillet 2018  
  2/07/2018 : Quels moyens pour la France océanique ? - 28 juin 2018  
  2/07/2018 : Journée mondiale des réfugiés : le Parti socialiste inquiet des dérives au sein des démocraties - 20/06/2018  
  2/07/2018 : Les aides au logement (APL) encore ciblées par le gouvernement - 20/06/2018  
  2/07/2018 : Abandon des 1000 créations d’emplois en France par General Electric - 15/06/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET