Articles > A lire > Environnement et écologie > Développement durable

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Communiqué du Conseil fédéral du PS de la Meuse - 13 juin 2017  
  Popularité 71 % : Conseil Communautaire du 5 mars 2015 - Motion pour le maintien de la Classe Préparatoire Universitaire Scientifique du Lycée Raymond Poincaré de Bar-le-Duc  
  Popularité 70 % : Barroso chez Goldman Sachs : les eurodéputés socialistes et radicaux appellent à des mesures urgentes - 11/07/2016  
  Popularité 70 % : #LuxLeaks : les condamnations des lanceurs d’alerte rendent plus urgente que jamais une législation européenne pour les protéger - 29/06/2016  
  Popularité 70 % : Jean THOUVENIN, Bar-le-Duc, retraité SNCF, ancien combattant volontaire  
  Popularité 69 % : Organisation de la Fédération  
     

Création du « GIEC de la biodiversité » entérinée par les Nations-Unies - 27/12/2010

Communiqué de Laurence Rossignol, Secrétaire nationale à l’environnement et au développement durable

Création du « GIEC de la biodiversité » entérinée par les Nations-Unies

L’Assemblée générale de l’ONU, a décidé, le 20 décembre dernier de la création en 2011 de l’IPBES (Plate-forme scientifique intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques), qui a vocation à être, à la biodiversité, ce que le GIEC est au climat.

Le Parti socialiste salue cette décision de l’ONU. L’année internationale de la biodiversité s’achève. Et, le succès de la conférence de Nagoya, comme la création de l’IPBES, témoignent d’une prise de conscience et d’une volonté d’agir à la hauteur des enjeux : les scientifiques estiment, en effet, que nous sommes à la veille de la sixième grande vague d’extinction de notre histoire. Nous avions besoin d’un lieu confrontation et de mises en commun des travaux des scientifiques, leur donnant l’autorité pour interpeler les pouvoirs publics.

L’IPBES peut être un outil majeur pour la sensibilisation des décideurs politiques et du grand public aux enjeux environnementaux, sociaux et économiques liés à la préservation de la biodiversité. La France doit s’investir, avec les autres nations, pour que l’IPBES ait les moyens de ses ambitions. Cela implique notamment que sa gouvernance, son financement et ses modes opératoires soient rapidement définis.



  Derniers articles  
  13/08/2017 : Jour du dépassement : les socialistes demandent des moyens garantis pour la transition écologique - 02/08/2017  
  13/08/2017 : La fausse route du gouvernement Philippe - 30/07/2017  
  13/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Le Parti socialiste salue la mémoire de Jeanne Moreau - 08/2017  
  3/08/2017 : Le Gouvernement tourne le dos aux quartiers prioritaires - 03/08/2017  
  3/08/2017 : Baisse des aides à l’investissement et des crédits de la politique de ville - 03/08/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET