Articles > A lire > Santé - Sécurité sociale > Personnes âgées, handicapées

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : municipalité de Damvillers  
  Popularité 90 % : La lettre de Guy Môquet - 10/2007  
  Popularité 90 % : Communiqués - 09 février 2012  
  Popularité 90 % : Maryse Gentilhomme  
  Popularité 90 % : Les Associations Educatives Complémentaires de l’Enseignement Public - DA - 20/11/2008  
  Popularité 88 % : Le Parti socialiste lance ses propositions pour une Europe féministe - 08/03/2019  
     

Journée mondiale du handicap le 3 décembre : en France, c’est toujours plus d’exclusion - 03/12/2010

Communiqué de Charlotte Brun, Secrétaire nationale aux personnes âgées, handicap et dépendance

Journée mondiale du handicap le 3 décembre : en France, c’est toujours plus d’exclusion

La Journée internationale des personnes handicapées, a pour thème cette année « Gardons nos promesses : intégrer le handicap dans les Objectifs du Millénaire pour le développement de 2015 et au-delà ».

Le gouvernement devrait mettre cette journée à profit pour méditer un peu sur les engagements qu’il a pris en ratifiant la Convention internationale des personnes handicapées, processus qui a pris trois ans dans notre pays !

Malheureusement, l’insertion des personnes en situation de handicap n’est pas du tout un sujet de préoccupation pour la droite : la perte d’autonomie n’apparaît nulle part dans l’organigramme gouvernemental et Roselyne Bachelot, ministre de la solidarité et de la cohésion sociale, a confirmé les annonces du Premier ministre selon lesquelles la réforme de la "dépendance" n’inclurait pas le handicap. On est loin de la convergence prévue par la loi pour l’égalité des chances du 11 février 2005.

Le plan d’action en faveur des fonctionnaires handicapés prévu par Georges Tron en 2011 ne donnera pas le change : s’il est effectivement nécessaire que l’Etat donne l’exemple (ce qui est loin d’être le cas avec seulement 4% de fonctionnaires en situation de handicap quand la loi exige 6%), rien n’effacera les obstacles que le gouvernement met sur la route de l’insertion de tous et toutes dans la société. Qu’il s’agisse des déremboursements de médicaments, de la hausse des forfaits médicaux, de la déclaration désormais trimestrielle de revenus pour percevoir l’allocation adulte handicapé, de la remise en cause des normes d’accessibilité dans la proposition de loi UMP sur la construction de bâtiments neufs ou du désengagement croissant de l’Etat dans les missions de formation professionnelle et d’accompagnement vers l’emploi des travailleurs en situation de handicap, les parcours de vie des personnes deviennent de réels parcours du combattant.

Le Parti socialiste dénonce cette vision segmentée et humiliante de la perte d’autonomie. Les personnes en situation de handicap ne sont pas coupables. La société ne doit pas leur imposer d’intégrer une norme mais au contraire compenser leurs déficiences quelle qu’en soit la raison et à tout âge de leur vie.



  Derniers articles  
  8/07/2019 : Bar Info - Tribune de l’Opposition - 07-08/2019 - "Et maintenant, le sursaut ?" - 08/07/2019  
  28/06/2019 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - séance publique - jeudi 11 juillet 2019  
  23/06/2019 : Syrie : le Parti socialiste prolonge les appels pour une action humanitaire urgente à Idlib - 20/06/2019  
  23/06/2019 : Assurance-chômage : quand les actes contredisent le discours - 19/06/2019  
  23/06/2019 : Urgences : faire mieux avec moins de moyens est une provocation ! 05/06/2019  
  23/06/2019 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 27 juin 2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET