Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2010 > Séance du 17/06/2010

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Conseil municipal - 26 octobre 2017  
  Popularité 98 % : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  Popularité 78 % : Le 17 mars 2006 : "Au rythme où l’on tue les journalistes en Irak,...  
  Popularité 69 % : Fonds d’accompagnement du laboratoire de Bure - DL - 17/12/2009  
  Popularité 54 % : Constitutionalisation de l’abolition de la peine de mort en France - intervention de Robert Badinter au Congrès de Versailles - 19/02/2007  
  Popularité 54 % : Retrait du CPE - Communiqué de presse à l’issue de la réunion de la Gauche - 31/03/2006  
     

Faisons connaître l’IUFM meusien ! - DA - 17/06/2010

Diana André, Roland Corrier, Jean-Claude Salziger au nom du Groupe des Elus de Gauche

VŒU D’URGENCE : Faisons connaître l’IUFM meusien !

Avec le processus de Masterisation des IUFM, de nouvelles unités de formation seront proposées aux étudiants du site barisien. Toutefois, ces nouvelles modalités de formation se heurtent au problème récurrent de la mauvaise connaissance du site par les étudiants lorrains.

Rappelons que l’IUFM de Bar-le-Duc présente les meilleurs résultats de Lorraine au concours de professeur des écoles. De plus, le cadre et la qualité de vie de Meuse sont aussi toujours appréciés par les étudiants fréquentant le CESS et l’IUFM : possibilité de logements peu coûteux, association estudiantine active, CDDP et gymnase sur place, vie culturelle et sportive riche…

Pourtant, si les étudiants ne sont pas suffisamment informés de ces avantages et qu’ils ne s’inscrivent pas à Bar-le-Duc, le site sera menacé de dépérissement, et par contagion tout le campus universitaire.

Bien-sûr, nous avons conscience que la réforme de la Masterisation porte en germe les plus grands dangers pour la pérennité des petits sites. Mais ce n’est pas une raison suffisante à notre sens pour ne pas faire valoir et connaître les atouts du site meusien.

C’est pourquoi, au nom du Groupe des Elus de Gauche, nous vous demandons, Monsieur le Président, de mettre en œuvre tous les moyens de communication disponibles au Conseil Général (par exemple le nouveau site internet), afin de faire connaître l’antenne IUFM meusienne aux étudiants intéressés.

DELIBERATION :

M. Le PRÉSIDENT : Je mets aux voix l’urgence. (L’urgence est adoptée.)
Madame BECQ-VINCI, dans le cadre de vos délégations, avez-vous une réponse à apporter ?

Mme BECQ-VINCI : Je remercie les auteurs du voeu d’aller dans le même sens que la majorité du Conseil Général. Dans le contexte de la réforme de l’IUFM et des incertitudes qui pesaient sur la pérennité des sites de moindre envergure – à cause de la mastérisation … Oui, je dis bien « à cause de la mastérisation » ; c’est ce que dit Mme Diana ANDRÉ – le Président et moi-même avons écrit pour obtenir un master généraliste à Bar-le-Duc ; cela car nous ne pourrions pas obtenir de masters spécialisés.

Sur l’ensemble du territoire français, les demandes ont été les mêmes. La nôtre fut entendue.

Le Président et moi-même avons rencontré à plusieurs reprises le Président de l’Université Henri Poincaré. Je représente l’Assemblée départementale au conseil de site à Bar-le-Duc et au conseil d’école à Maxéville. Ensemble, nous avons élaboré une stratégie de communication pour promouvoir le site de Bar-le-Duc.

C’est ainsi que dans la prochaine édition de Meuse 55 une page entière sera consacrée au site meusien de l’IUFM, reprenant ses multiples avantages. Madame ANDRÉ, vous avez notamment cité la bonne pédagogie, la réussite, le coût du logement à 85 euros, soit 10 euros lorsque l’étudiant perçoit l’APL… S’ajoutent les multiples avantages en termes d’environnement éducatif.

Par ailleurs, cette édition décrira les différents modules proposés à la prochaine rentrée dans le cadre de la mise en place des nouveaux masters. En parallèle, le portail Meuse.fr sera alimenté dès la fin de semaine par l’ensemble de ces éléments. De plus, il est demandé à l’IUFM de Lorraine d’ajouter un lien sur son site permettant un accès direct à notre portail comme nous l’avons prévu pour notre part sur notre site.

J’ai assisté au conseil de site, j’ai pu demander à cette occasion au conseil à Maxéville d’ajouter deux unités d’enseignement de différenciation. Il existe un tronc commun et quatre unités de différenciation.

Nous avons obtenu l’ajout de deux unités « Culture, arts, patrimoine, éducation » et « Éducation péri et pré-scolaires, école maternelle ». Au lieu de deux unités, nous en aurons quatre. Nous essayons donc de promouvoir le site de Bar-le-Duc.

M. Le PRÉSIDENT : La parole est à M. SALZIGER.

M. SALZIGER : Aucun des membres du groupe de gauche ne conteste ce qui a été fait par Mme la Vice-Présidente ou par le Président dans le cadre des relations normales avec l’IUFM. 

Le voeu lu par Mme ANDRÉ rappelle que la réforme de mastérisation porte la disparition du site de l’IUFM de Bar-le-Duc. C’est non seulement un drame pour Bar-le-Duc, mais aussi pour sa région. Si, demain, trois cents étudiants et quarante postes de professeurs disparaissaient, ce serait un impact économique et un handicap sérieux pour le Barrois.

Nous reconnaissons les gros efforts réalisés et je sais gré à l’Exécutif d’avoir obtenu deux filières supplémentaires. Il n’en reste pas moins que nous sommes loin du compte. J’éprouve les plus grandes craintes, car, malgré tous les atouts qui sont mis en avant et qui sont réels pour le site de Bar-le-Duc, les effectifs annoncés pour l’heure restent modestes et se situent très largement en deçà de ce que nous relevions les années précédentes.

Je sais bien que les conditions d’accès ont considérablement changé et cela devrait sans doute nous alerter. Auparavant, nous avions une rente de situation quand la formation professionnelle était assurée sur le seul site de Bar-le-Duc en Meuse.

Désormais, cette formation professionnelle – et sans doute est-ce le motif de la mastérisation – disparaît, car l’État cherche à réaliser des économies. Et nous allons payer, je le crains fort, les pots cassés.

M. Le PRÉSIDENT : La parole est à Mme BECQ-VINCI.

Mme BECQ-VINCI : On constate une désaffection du site de Bar-le-Duc, mais également de tous les autres sites, à l’exception de Nancy qui fait le plein.

L’IUFM de Maxéville demandera deux pré-inscriptions aux étudiants : en effet, sur certains sites, les demandes sont en nombre plus élevé que la possibilité d’accueil. Ils seront par conséquent accueillis là où il restera des places.

S’il n’y a pas adéquation entre l’affectation sur les sites et les demandes liées aux unités d’enseignement, il sera procédé à un tirage au sort.

M. Le PRÉSIDENT : Nous transmettrons le voeu.
La parole est à Mme ANDRÉ.

Mme ANDRÉ : Il serait, selon moi, utile de mettre en avant les avantages plutôt que de plomber la situation. Il nous faut rappeler à l’envi les avantages du site de l’IUFM de Bar-le-Duc. La municipalité s’est également engagée dans cette mission de promotion des études à l’IUFM. 

Mme BECQ-VINCI : Qui plombe la situation, sinon votre groupe en présentant ce voeu ?
Je demanderai au Président de bien vouloir faire un article de presse pour montrer combien Bar-le-Duc est un site remarquable.



  Derniers articles  
  19/10/2017 : Conseil municipal - 26 octobre 2017  
  18/10/2017 : Un budget pour les riches, un contre-budget pour tous - 18/10/2017  
  25/09/2017 : Le logement social paie la facture de la rigueur… - 20/09/2017  
  25/09/2017 : Sénatoriales - point presse du Parti socialiste - 24/09/2017  
  25/09/2017 : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  25/09/2017 : Pour les emplois aidés, le compte n’y est pas et c’est la double peine - 25/09/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET