Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2010 > Séance du 08/04/2010

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 75 % : L’organisation du grand débat - 05/02/2019  
  Popularité 74 % : Conseil de la Communauté d’Agglomération - 16 juin 2016  
  Popularité 73 % : Cantons renouvelables en mars 2011 (et les candidats)  
  Popularité 48 % : Les étudiants veulent être écoutés  
  Popularité 46 % : Permettre aux entreprises ultramarines d’éclore - 16/12/2014  
     

L’avenir des petites stations-service - RJ - 08/04/2010

Roland JEHANNIN, au nom du Groupe des Elus de Gauche - Séance Plénière du 8 avril 2010

Question Orale

L’avenir des petites stations-service

Le deux avril dernier 2009, j’attirais votre attention sur l’avenir des petites stations rurales, confrontées à la nécessité de se mettre aux normes européennes.

Monsieur le Président, vous aviez transmis à Monsieur le Préfet ce vœu du Groupe des Elus de Gauche afin que l’Etat mette en place une politique de soutien à la mise aux normes de ces stations.

Si des aides nationales ont été décidées dans le cadre du décret du 19 mars 1991 (CPDC) afin d’aider au financement de la modernisation et de la mise aux normes environnementales de ces entreprises, l’investissement reste cependant particulièrement important pour les petites stations, et des craintes persistent au sujet de leur pérennité.

C’est pourquoi, un autre département rural, le Lot-et-Garonne, vient de mettre en place un accompagnement des propriétaires de stations services souhaitant maintenir leur activité de service en milieu rural en s’engageant dans une opération de modernisation ou de mise aux normes.

- Pour les opérations de développement, l’aide est de 25% de 19 000 € HT, soit 4 750€ pour un montant minimum d’investissement de 80 000 € HT ;
- Pour les opérations environnementales, l’aide est de 25% de 15 500 € HT, soit 3875€, pour un montant minimum d’investissement de 70 000 € HT.

Seules sont éligibles les stations situées hors aire urbaine dont la population est inférieure à 8000 habitants ou dans les communes appartenant à une aire urbaine dont la population est inférieure à 4500 habitants.

Ces sommes peuvent être déterminantes dans la décision de certaines entreprises de poursuivre leurs activités. Monsieur le Président, le Groupe des Elus de Gauche souhaite que soit étudiée cette possibilité que le Département vienne en aide à nos stations services rurales. Leur présence est indispensable à nombre de nos concitoyens meusiens, notamment aux personnes âgées ou aux travailleurs sédentaires. Dans le cadre de la « Nouvelle Ruralité », leur modernisation pourrait même permettre d’améliorer la qualité des services de proximité, par l’installation de points multiservices.

Nous demandons qu’il soit fait un inventaire assez précis de ce type de stations du département, afin de mieux connaître leurs projets et leurs intentions.



  Derniers articles  
  18/02/2019 : Lancement du chantier « Santé et Territoires » - 16/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste s’ouvre : huit artistes d’Ivry-Port - 16/02/2019  
  18/02/2019 : « Ça suffit ! » : l’appel à l’union contre l’antisémitisme - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste appelle à un sursaut de la France dans la protection des Kurdes de Syrie - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste demande au ministre Blanquer de renoncer à supprimer le CNESCO - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Grand débat : La Ruche socialiste s’empare de la question de la pauvreté - 09/02/2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET