Articles > A lire > Agriculture

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 62 % : Suppressions d’emplois dans le Pays d’ETAIN - JP - 30/03/2006  
  Popularité 61 % : Communiqués - 02 avril 2012  
  Popularité 61 % : Conférence de presse de François Hollande - 25/04/2012  
  Popularité 61 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc : ordre du jour - 18 avril 2013  
  Popularité 61 % : Les trois jours du logement - 19/09/2013  
     

Sarkozy et l’agriculture : encore une visite pour rien - 06/04/2010

Communiqué de Germinal Peiro, Secrétaire national ruralité et mer

Sarkozy et l’agriculture : encore une visite pour rien

Nicolas Sarkozy était ce matin en visite dans une exploitation dans l’Essonne. Depuis quelques semaines, le président de la République tente de reconquérir un électorat agricole en perte totale de repères, plus que jamais méfiant et déçu à l’égard d’un chef de l’Etat qui ne sait plus ni où il va, ni ce qu’il veut.

Le déplacement de ce matin montre à quel point Nicolas Sarkozy se trouve aujourd’hui piégé par ses contradictions. Il refuse d’assumer ses choix antérieurs en faveur de la dérégulation. Il est incapable d’offrir une quelconque perspective à l’ensemble du monde agricole.

Le président de la République propose des pseudo solutions, comme des hypothétiques accords de modération de marges ou encore de surprenantes taxes sur la baisse des prix. Ainsi la grande distribution serait mise à contribution pour assurer le revenu des agriculteurs ! Une démarche très surprenante, alors que le gouvernement de Nicolas Sarkozy a mis en place la « loi de modernisation l’économie », ouvrant des possibilités de négociations à l’avantage des distributeurs, et au détriment des producteurs.

Pourquoi déréguler les marchés agricoles, comme sait si bien le faire la droite depuis 2003, et ensuite tenter de remédier aux effets dévastateurs de cette dérégulation par des mesures aussi coûteuses qu’inefficaces ? Comment justifier des propositions d’ordre législatif ou réglementaire qui seraient techniquement infaisables ?

Seule la régulation publique des marchés agricoles permet de supprimer les fortes variabilités de prix et les baisses de revenus. C’est une solution efficace et sérieuse qui permettrait de donner durablement un cadre stable et des perspectives à l’ensemble du monde agricole.



  Derniers articles  
  11/02/2018 : La Meuse abandonne sa ruralité - 01/2018  
  2/02/2018 : Logement : là encore, le gouvernement doit sortir du double langage - 30/01/2018  
  2/02/2018 : Le gouvernement doit sortir du double langage sur le #glyphosate - 28/01/2018  
  2/02/2018 : Fonction publique : le contre-sens et le mépris du gouvernement - 02/02/2018  
  31/01/2018 : Conseil municipal - 08 février 2018  
  1er/01/2018 : le Parti socialiste vous présente ses meilleurs voeux  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET