Articles > A lire > Droits de l’Homme (et de l’enfant)

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Suppressions d’emplois dans le Pays d’ETAIN - JP - 30/03/2006  
  Popularité 98 % : le 22 juin 2006 : il n’y a pas dans cet hémicycle des courageux et des lâches  
  Popularité 98 % : le 23 juin 2006 : Le service public doit apporter les formations professionnelles  
  Popularité 97 % : Les statuts  
  Popularité 96 % : Organisation de la Fédération du Parti socialiste  
  Popularité 86 % : Meuse : carte des cantons  
     

Déclaration de Gérard Longuet sur la HALDE et Malek Boutih : une hiérarchisation délirante et inacceptable des Français. - 10/03/2010

Communiqué de Harlem Désir, Secrétaire national chargé de la coordination

Déclaration de Gérard Longuet sur la HALDE et Malek Boutih : une hiérarchisation délirante et inacceptable des Français.

Je suis scandalisé par les déclarations de Gérard Longuet. Je demande à l’UMP de condamner ces propos immédiatement avec la plus grande fermeté et à Monsieur Longuet de présenter des excuses publiques à Malek Boutih.

Gérard Longuet, Président du Groupe UMP au Sénat, vient de déclarer qu’il préférait que le président de la Halde soit issu d’un prétendu "corps français traditionnel", auquel Malek Boutih n’appartiendrait pas.

Ces propos sont, bien plus qu’un dérapage, une véritable théorie raciale totalement contraire à l’idée de la Nation républicaine et à l’égalité des droits entre les citoyens de toutes origines.

Cette hiérarchisation délirante des Français selon leurs origines est d’une gravité extrême et ne peut être tolérée de la part d’un parlementaire, président de groupe d’un grand parti au Sénat.

Il n’y a pas de Français de seconde catégorie, qui seraient moins fondés que d’autres à occuper des responsabilités qu’elles soient publiques ou privées. En assimilant les Français d’origine étrangère à des citoyens de second rang, Gérard Longuet tient un discours intolérable, aux relents racistes et qui justifie et légitime les discriminations. Il ne propose rien de moins que d’écarter un citoyen d’une responsabilité publique à raison de son origine.

C’est d’ailleurs pour lutter contre ces comportements qu’a été créée la HALDE et les propos de Monsieur Longuet méritent une saisine de cette institution.

Pour sa part, le Parti Socialiste est plus que jamais engagé contre toutes les discriminations, comme l’indique la Charte adoptée par ses élus, et refuse absolument tout ce qui divise les Français au lieu de les rassembler.



  Derniers articles  
  24/02/2018 : SYRIE : Urgence internationale : les lignes rouges sont franchies depuis trop longtemps - 20/02/2018  
  24/02/2018 : Asile-immigration : un projet de loi qui sacrifie la dignité ne peut être efficace ni équilibré - 24/02/2018  
  24/02/2018 : Tracer le sillon d’un modèle agricole qui concilie santé et environnement en assurant un juste revenu aux agriculteurs et à leurs familles - 24/02/2018  
  11/02/2018 : La Meuse abandonne sa ruralité - 01/2018  
  2/02/2018 : Logement : là encore, le gouvernement doit sortir du double langage - 30/01/2018  
  2/02/2018 : Le gouvernement doit sortir du double langage sur le #glyphosate - 28/01/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET