Articles > A lire > Logement et politique de la Ville

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Elections régionales  
  Popularité 58 % : Covid-19 : Olivier Faure réclame une « économie de guerre » face à l’épidémie - 22/03/2020  
  Popularité 58 % : Gouvernance économique : le dialogue remplace la sanction - 13/05/2015  
  Popularité 58 % : Les Conseillers généraux du Groupe des Elus de Gauche - 03/2011  
  Popularité 57 % : Une victoire et deux urgences - 08/02/2015  
  Popularité 57 % : NIGER : trois otages libérés - 25/02/2011  
     

Logement : La trêve hivernale approche, le gouvernement décroche : 05/03/2010

Communiqué de Nathalie PERRIN-GILBERT, Secrétaire nationale au Logement du Parti socialiste

Logement : La trêve hivernale approche, le gouvernement décroche

Gravement touchés par la crise économique et sociale et l’augmentation du chômage, aujourd’hui, près de 2 millions de personnes sont en difficulté de paiement de leurs loyers et 500 000 dans une situation d’impayés de loyers.

Pourtant, à l’approche de la fin de la trêve hivernale, le gouvernement semble aveugle face à cette grande précarité et Benoist Apparu, secrétaire d’Etat au Logement, s’est déclaré mercredi "contre un moratoire" des expulsions locatives. Il s’arc-boute à accomplir le rêve de Nicolas Sakorzy d’une « France de propriétaires » en succombant par exemple à la tentation de vendre les logements sociaux à leurs occupants pourtant dans l’incapacité de les acheter fautes de moyens ou en menant une politique clientéliste de distribution de cadeaux fiscaux à des propriétaires sans exiger de contreparties sociales.

Face à l’ampleur de la crise du logement, le collectif des Associations unies demande la suspension temporaire des expulsions locatives pour les personnes de bonne foi avec dédommagement des propriétaires. Ils souhaitaient rencontrer le secrétaire d’Etat : Ils ont trouvé porte close.

Le Parti socialiste a déjà réclamé à plusieurs reprises la mise en place d’un moratoire sur les expulsions. En novembre 2009, dans une proposition de loi relative à la lutte contre le logement vaccant et à la solidarité nationale pour le logement, les sénateurs socialistes ont demandé un moratoire sur les expulsions de logement pendant la crise pour les locataires dits « de bonne foi », c’est-à-dire de fait la très grande majorité des locataires. Un tel dispositif est indispensable dans une période de crise économique et sociale où les locataires sont fragilisés, et tant qu’une véritable politique nationale de l’habitat ne sera pas mis en oeuvre dans les faits.

À l’invitation du RESEL (Réseau Stop aux Expulsions de Logement), Nathalie Perrin-Gilbert a participé à un débat ce jeudi 4 Mars sur le logement à Paris. Le Parti socialiste soutient et sera présent à la manifestation « Pour l’arrêt des expulsions, pour la création de logements sociaux, contre le logement cher » le samedi 13 Mars à Paris et dans plusieurs villes de France.



  Derniers articles  
  22/11/2021 : Conseil de la Communauté d’Agglomération - 02 décembre 2021  
  5/11/2021 : Anne Hidalgo à Verdun le 09 novembre 2021  
  2/10/2021 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 13 octobre 2021  
  18/07/2021 : Élections départementales : merci à toutes & tous !  
  3/07/2021 : Conseil de la Communauté d’Agglomération - 08 juillet 2021  
  3/07/2021 : Bar Info - Tribune de l’Opposition - 07 & 08/2021 "du changement dans l’équipe, en toute transparence"  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET