Articles > Les élections > Elections (archives) > Elections régionales - mars 2010 (Lorraine)

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Agenda de la semaine du 14 au 18 mai  
  Popularité 100 % : Dieue : carte du canton  
  Popularité 100 % : Bar-le-Duc 1 : les candidats et le canton  
  Popularité 100 % : Revigny - pour joindre les candidats  
  Popularité 100 % : Résultats du 1er tour (10 juin 2012) - nord meusien  
  Popularité 100 % : Les Conseillers départementaux du Groupe des Elus de Gauche - 04/2015  
     

Élections régionales J-5 / Thème du jour "Développement durable" - 09/03/2010

Élections régionales J-5 / Thème du jour "Développement durable"

Les contre-vérités de la droite en matière de développement
durable :

Dans une newsletter précédente nous vous disions qu’à chaque fois
qu’un Ministre vient en Lorraine pour soutenir le « champion UMP
de l’étape », il nous gratifiait d’une contre-vérité.

Vendredi dernier on pouvait lire dans un grand quotidien de la presse locale, les propos tenus par Jean-Louis Borloo lors de sa venue à Metz : « la Région Lorraine a pris du retard en matière d’écologie. » Plus largement « les régions n’ont pas été assez à la hauteur. » Il est tout à fait inutile de préciser que le candidat UMP en Lorraine a approuvé ses paroles, lui qui fait de la désinformation sa priorité pour rassembler les Lorrains. En clair, une fois de plus, si l’on en croit l’UMP, Jean-Pierre Masseret n’aurait rien fait !

Ces petites piques du Ministre ont le mérite d’accentuer la différence qui nous sépare de l’UMP. La droite insiste sur l’écologie là où Jean-Pierre Masseret et ses colistiers préfèrent parler de développement durable. Rappelons que le développement durable est la conjugaison intelligente de l’économie, du social et de l’écologie. L’écologie seule n’a que peu de sens si elle n’est pas mise au service des hommes !

Rappelons également au Ministre Borloo, et à son jeune apprenti en Lorraine, que la majorité de Jean-Pierre Masseret s’est engagée pleinement dans le développement durable : le budget dédié à cet effet a augmenté de 397% et près de 400 millions ont été investis pour le TER qui, vous le savez, est un mode de transport propre ! 12 000 Lorrains, 100 entreprises et près de 130 collectivités ont été aidés pour l’installation de systèmes de production d’énergies renouvelables. Plus de 460 logements
sociaux ont été rénovés et construits au regard des normes de haute performance environnementale : assurer l’isolation des logements c’est rendre du pouvoir d’achat aux familles en réduisant les factures d’électricité. Six réserves naturelles ont été créées pour préserver la biodiversité. N’ayons pas peur de le dire : Jean-Pierre Masseret et sa majorité n’ont pas attendu le Grenelle de l’Environnement pour agir !

L’évocation du Grenelle de l’Environnement nous donne l’occasion de nous attarder sur les propositions du candidat UMP en Lorraine en faveur du développement durable. Ne vous inquiétez pas, il n’y a justement pas de quoi s’y attarder longuement puisque, en dehors de l’application du Grenelle de l’environnement en Lorraine, c’est le vide le plus sidéral. Aucune proposition nouvelle et personnelle. Nous sommes en droit de nous demander ce qu’il aurait proposé si le Grenelle n’avait pas existé ?

Nos propositions pour le développement durable :
- Contrairement à l’UMP, le Développement Durable est - avec la Jeunesse - une des priorités de la liste conduite par Jean-Pierre Masseret.
- Par rapport à la droite, c’est « le + » que nous proposons aux Lorrains : le développement durable apparaît de manière transversale dans l’ensemble des axes de notre projet. A nos yeux, le développement durable est porteur de richesses pour notre Région :
- Une richesse économique : des nouvelles filières porteuses d’emplois (cf. avec nos propositions concernant la chimie verte, l’éco-construction, les matériaux intelligents, etc.), des grands projets porteurs d’emplois et d’avenir (cf. nos propositions concernant Vandières, le FRET, les installations fluviales, etc.), …
- Une richesse sociale : des formations nouvelles et supplémentaires pour les Lorrains (cf. nos propositions concernant les formations adaptées aux nouvelles filières économiques que nous voulons développer), de meilleures conditions de santé (cf. nos propositions pour la diffusion, dans les lycées, de produits sains issus de la filière agricole locale), une hausse du pouvoir d’achat (cf. nos propositions concernant la baisse des tarifs TER pour les étudiants, lycéens, apprentis, demandeurs d’emplois)…
- Une richesse environnementale : des bâtiments scolaires respectueux de l’environnement (cf. notre proposition concernant l’intégration des normes HQE dans les futurs travaux dans les Lycées), un patrimoine valorisé (cf. nos propositions concernant le développement du tourisme vert et de montagne et le développement des vélo-routes), une agriculture responsable (cf. notre proposition concernant le soutien à la conversion vers l’agriculture biologique), …
- D’autres exemples sont à votre disposition dans la rubrique « Notre projet » du site de campagne…


La presse du jour : Notre communiqué du 8 mars 2010 : « Une campagne pour tous »

Dans une volonté permanente de lutter contre toutes les exclusions, et particulièrement celles dues aux handicaps, Jean-Pierre Masseret a souhaité que les quatre réunions départementales de fin de campagne soient traduites en langue des signes française.

Ainsi, les Lorraines et les Lorrains sourds et malentendants pourront venir écouter et voir les discours de Jean-Pierre Masseret, de ses colistières et colistiers de la liste « La Gauche avec Jean- Pierre Masseret : La Vie, Le Cœur, L’Action - Radicalement Lorrain. » Ils pourront également interroger la tête de liste et ses colistiers, débattre avec eux, puisque deux traducteurs en langue des signes française seront présent(e)s :
- le 8 mars à la salle des Fêtes de Bar-le-Duc à 20 h 30.
- le 9 mars à la salle Braun, rue Mozart, à Metz à 20 h 30.
- le 10 mars à l’Espace Cours, avenue Gambetta, à Epinal à 20 h 30
- le 11 mars au Crédit Mutuel Enseignant, 29-31 rue Gustave-Simon,
à Nancy à 20h30.

Le portail internet http://www.sourds.net a salué cette initiative comme « très positive ».


Prochains rendez-vous avec Jean-Pierre Masseret :
- Aujourd’hui, mardi 9 mars 2010,
- Réunion publique à Jarny, salle Jean Lurçat (rue Clément Humbert), à 18h00
- Réunion publique à Metz, salle Braun (Foyer Mozart), à 20h30
- Demain mercredi 10 mars 2010 :
- Réunion publique à Remiremont, Centre Culturel (rue Franche Pierre), à 18h00.
- Réunion publique à Epinal, Espace Cours, avenue Gambetta, à 20h30.



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET