Articles > Les élections > Elections (archives) > Elections régionales - mars 2010 (Lorraine)

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Plan climat : il faut passer rapidement des paroles aux actes - 06/07/2017  
  Popularité 100 % : La France condamnée pour conditions de détention inhumaines - 21/01/2011  
  Popularité 100 % : Travail du dimanche : une tromperie organisée - 01/07/2009  
  Popularité 100 % : Appel à la manifestation interprofessionnele du 23 mars 2010 - 19/03/2010  
  Popularité 100 % : Le Parti socialiste salue la mémoire de Jeanne Moreau - 08/2017  
  Popularité 100 % : Cinquantenaire des événements du 17 octobre 1961 : reconnaître la tragédie et les responsabilités - 14/10/2011  
     

Élections régionales J-6 Thème du jour "Droit des Femmes" - 08/03/2010

Élections régionales J-6 / Thème du jour "Droit des Femmes"

« Nous fêtons cette année les 100 ans du 8 mars, Journée Internationale des Femmes »

Dans un contexte de crise, les femmes sont les plus touchées par la précarité et la pauvreté : contrats précaires, contrats à durée déterminée, temps partiels imposés, bas salaires, difficulté à concilier vie familiale et vie professionnelle

Profitant de la Journée Internationale de la Femme, la droite s’érige de manière scandaleusement électoraliste en affirmant qu’elle défend coûte que coûte le droit des femmes

Les contre-vérités allant à l’encontre du droit des femmes sont légions

En matière de santé :
- La loi HPST (Hôpital, patients, santé et territoires), initiée par la ministre de la santé conduit à de nombreuses restructurations hospitalières et à la fermeture de centres IVG (Interruption Volontaire de Grossesse). L’accès à l’IVG, sur tout le territoire, n’est pas garanti et les délais d’attente peuvent contraindre certaines femmes à se rendre à l’étranger pour pouvoir avorter.
- plutôt que de soutenir les mesures de prévention et d’information, la droite a récemment dénigré l’action du Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF), voulant remettre en cause des crédits qui lui sont alloués. Grâce à la montée au créneau de la gauche tout entière, le gouvernement a du finalement reculé !
- L’inspection générale des affaires sociales a rendu son rapport début février au sujet de l’avortement et de la contraception, à la ministre de la santé. On ne peut malheureusement que constater que les déclarations de cette dernière sont en décalage avec les besoins en matière de contraception et les politiques actuellement menées par la droite, menaçant le droit des femmes à maîtriser leur sexualité.
- Et dernière initiative de la ministre, annoncé aujourd’hui même sur une radio nationale : l’acte d’IVG sera facturé 450 au lieu de 300 euros, alors que ce sont souvent les plus démunis qui sont confrontés à ce dernier recours.

En matière de droit du travail :
- Le temps partiel pour les femmes est très rarement un choix, mais une obligation pour pouvoir survivre (salaire moyen : 800 €)
- Le gouvernement a mis en place des exonérations de charges pour toute embauche, à temps partiel, la fameuse « réduction Fillon ». Il refuse de revenir sur ces allègements de charges patronales, malgré le rapport qui lui a été remis
- Chaque année, au moment de la Journée internationale de la Femme, l’Etat promet une Loi sur l’égalité professionnelle, c’est récurrent. Cette année encore, Xavier Darcos, Ministre du Travail, des Relations Sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville, promet la sienne pour la fin du printemps… Jamais rien n’arrive…

En matière de discrimination :
- Il est important de préciser que c’est toujours la gauche qui a fait avancer la cause des femmes, à l’exemple de Condorcet qui s’est battu pour l’accès à l’éducation et aux droits civils et civiques des femmes. Et ce n’est qu’en 1985 que la Loi du 23 décembre instaure l’égalité des époux dans les régimes matrimoniaux et l’administration des biens de la famille… sous un gouvernement de gauche !!! Comme l’établissement de l’obligation de la parité, dans les listes électorales…qui fut mise en place par un gouvernement de gauche.

La droite persiste à être régressive :
- Elle ne veut pas l’égalité des salaires,
- Elle ne veut pas l’égalité des pensions homme/femme,
- Elle ne veut pas payer intégralement une salariée en congé maternité
- Elle ne veut pas unifier les pensions de réversion dans le privé, comme c’est le cas dans le public

Nos propositions :
- Continuer à lever les barrières à l’épanouissement personnel et professionnel des femmes
- Poursuivre la mise en place de services de garderie d’enfant, en partenariat avec les départements, les communautés de communes, et les communes (crèches, périscolaires,…)
- Poursuivre la lutte contre le travail précaire souvent réservé aux femmes, par des formations professionnelles débouchant sur des qualifications valorisantes
- Aider les entreprises qui s’engagent à respecter notamment l’égalité professionnelle
- Soutenir la création d’entreprises et d’activités par les femmes
- Accompagner le bénévolat
- Mettre en place le « pass’contraception » dans les lycées
- Poursuivre la prise en charge des frais de garde pour les femmes en formation
- Soutenir les associations qui œuvrent pour la promotion des droits des femmes, du lien social et de l’intégration


La presse du jour : Samedi 13 mars prochain est programmé le retour de l’émission « Ushuaïa » avec son présentateur vedette, Nicolas Hulot.
- Le développement durable est un enjeu important pour notre avenir.
- Les Régions de Gauche y travaillent d’ailleurs activement, depuis 2004, au service des citoyens.
- Cette programmation à la veille du 1er tour des Régionales peut laisser penser que certains cherchent à rééditer l’opération Home, programmé l’année dernière à l’avant-veille des dernières élections européennes.
- Certains spécialistes avaient reconnu que la diffusion du film avait influencé le vote en faveur des écologistes.

Que faut-il donc penser de cette réédition ?
- Doit-on y voir une nouvelle manipulation politico-médiatique des amis de Nicolas Sarkozy ?
- La Droite craindrait-elle un revers à l’occasion de ces élections qu’elle met tout en œuvre ces derniers jours pour favoriser l’éparpillement des voix de Gauche, endormir et démobiliser l’opinion publique à coups de sondages favorables à la Gauche ?
- Enfin, cerise sur le gâteau, une interview dans un grand quotidien national du Président de la République paraitra vendredi prochain.
- Ce qui ne laissera pas le temps à l’opposition de répondre ou de réagir, puisque toute intervention politique publique est interdite à partir de vendredi 0h00 (règles CSA).

Prochains rendez-vous avec Jean-Pierre Masseret
- Aujourd’hui, lundi 8 mars :
- Réunion publique en mairie de Commercy, salle du conseil, à 18h00
- Réunion publique à la salle des fêtes de Bar-le-Duc, à 20h30 (avec traduction simultanée en langue des signes)

- Demain, mardi 9 mars 2010,
- Journée dans le Pays-Haut (Détail du programme)
- Réunion publique à Jarny, salle Jean Lurçat (rue Clément Humbert), à 18h00
- Réunion publique à Metz, salle Braun (Foyer Mozart), à 20h30 (avec traduction simultanée en langue des signes)



  Derniers articles  
  12/04/2019 : Cessez d’affaiblir l’école républicaine M. Blanquer ! - 28 mars 2019  
  12/04/2019 : Santé environnementale, l’Europe doit agir maintenant ! - 07/04/2019  
  12/04/2019 : Soudan : le Parti socialiste est solidaire du combat pacifique du peuple soudanais - 12/04/2019  
  12/04/2019 : Monsanto-Bayer condamné, interdisons le glyphosate sans attendre - 12/04/2019  
  12/04/2019 : Justice sociale, santé, climat : nos combats communs pour l’Europe  
  3/04/2019 : Tribune de l’Opposition « 04/2019 - "Beaucoup d’annonces et c’est tout !" - 04/2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET